Challenge des îles Baléares

Charles Dionne a le sentiment du devoir accompli

Montréal, 6 février 2006 – Même s’il n’a pas participé au sprint final, ce dont il raffole, Charles Dionne avait le sentiment du devoir accompli mardi, au terme de la deuxième étape du Challenge des îles Baléares, un archipel espagnol situé en pleine Mer Méditerranée.

Le cycliste de Saint-Rédempteur, qui n’en était qu’à une deuxième course au sein de la formation Saunier Duval-Prodir, a fait exactement ce qu’on attendait de lui, soit placer son coéquipier Francisco Ventoso en bonne position pour le sprint final, dans cette étape de 159,4 km.

« Je suis très content! Si hier (dimanche) cela n’avait été que correct, eh bien aujourd’hui j’étais en feu! » a lancé Dionne d’entrée de jeu. « Cela s’est très bien passé aujourd’hui, et j’ai eu beaucoup de plaisir sur mon vélo. Mon boulot était d’amener mon coéquipier au sprint et de m’occuper de lui pendant toute la course. À 1,5 km de l’arrivée, nous étions très bien placés, car il n’y avait qu’un seul coureur devant moi, l’Italien Filippo Pozzato (Quick Step), un gros gaillard! Celui-ci a tiré pendant quelques centaines de mètres, puis j’ai pris la relève pour amener mon coéquipier au sprint à 600 m de l’arrivée.

« Malheureusement, les choses se sont moins bien déroulées pour lui par la suite, mais les résultats vont venir », a indiqué Dionne en parlant de son coéquipier Ventoso, qui a finalement terminé 21e. « Mais, en ce qui concerne mon travail, je ne pouvais pas vraiment faire mieux. En plus, ici, la course est télévisée, et on a vu mon maillot Saunier Duval-Prodir pendant quelques centaines de mètres en avant du groupe de coureurs. Disons que j’ai eu droit à plusieurs félicitations de mes patrons et de mes coéquipiers à la fin de la course, ce qui est assez rare pour celui qui fait le rôle d’équipier », a ajouté le Québécois, qui a fini 40e dans la même seconde que le vainqueur de l’étape, l’Espagnol Isaac Galvez (Caisse d’épargne - Îles Baléares), qui a franchi le parcours en 5 h 55 min 10 s.

Les Italiens Paolo Bettini et Francesco Chicchi, tous deux de l’équipe Quick Step, ont respectivement fini deuxième et troisième.

Malgré sa belle prestation, il était déjà prévu que Dionne ne participerait pas à la troisième étape disputée mardi, puisque son équipe a décidé de présenter 15 coureurs aux îles Baléares, alors que seulement neuf peuvent prendre le départ à chacune des étapes. Dionne sera par contre de retour pour la quatrième étape mercredi.

Rédaction : Christian Jutras


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive