Vélo de montagne – Coupe Canada

Prémont et Jakomait l’emportent haut la main

Montréal, le 17 mai 2003 — Marie-Hélène Prémont, de Château-Richer, et l’Ontarien Jesse Jakomait ont donné le ton lors de la première étape de la Coupe Canada de vélo de montagne, samedi, à Bromont. Près de 625 participants, répartis dans 25 catégories ont parcouru les sentiers de la station estrienne.

Dès le coup d’envoi de l’épreuve féminine élite, Marie-Hélène Prémont a pris la tête pour ne plus être inquiétée par la suite. L’athlète de 25 ans a complété le premier tour avec une minute 30 secondes d’avance sur ses plus proches poursuivantes. Après les quatre tours du parcours de 6,7 kilomètres, la Québécoise a complété sa journée de travail avec une avance de 7 minutes 43 secondes sur la Britanno-colombienne Sandra Walter. L’Ontarienne Heather King (à 11m 53 secondes de Prémont) a pris le troisième rang, tandis que la Montréalaise Marie-Hélène Côté a obtenu le deuxième résultat québécois avec une quatrième place.

« Même avec cette avance, je voulais continuer à pousser encore car cette course était un bon entraînement », a expliqué la gagnante, avec un grand sourire. « Ma première étape de la Coupe du monde aura lieu la fin de semaine prochaine en Allemagne et je voulais savoir où j’en étais dans ma préparation. Aujourd’hui (samedi), tout a bien été. Je n’ai pas manqué de jus et j’en aurais même encore eu pour faire un tour de plus. »

Chez les hommes, Jesse Jakomait en a profité pour remporter sa première victoire dans une Coupe Canada. Parti de manière conservatrice, le médaillé de bronze de la finale de l’an dernier a décidé de mettre les gaz dès le deuxième tour.

« C’est la plus grosse victoire de ma carrière ! Ma stratégie était de rester dans les dix premiers et d’accélérer par la suite. C’était un risque, mais il a été payant », a souligné celui qui s’est toujours considéré comme un non-favori (underdog). « Il faut être patient pour dépasser les autres coureurs, mais une fois que cela a été fait, je m’étais juré de ne pas regarder en arrière. »

Cette première place pourrait bien donner des ailes au cycliste de 26 ans car la prochaine étape aura lieu à Harwood Hills (Ontario), dans deux semaines, où il vient tout juste de déménager afin de pouvoir s’entraîner au centre national d’entraînement.

L’Albertain Roddi Lega (à 1 minute 8 secondes) est monté sur la deuxième marche du podium, alors que l’Ontarien Greg Reain (à 3 minutes 33 secondes), présent dans le peloton de tête jusqu’au troisième tour avant qu’il éprouve des problèmes avec sa chaîne, a terminé troisième. Benoît Simard a été le meilleur Québécois en terminant septième (à 7 minutes 53 secondes).

Chez les juniors, Emily Batty (Ontario) a remporté la palme féminine, alors que du côté masculin, l’Ontarien Max Plaxton a survolé la compétition. Plaxton, membre du quatuor canadien médaillé d’or à l’épreuve de relais des championnats du monde de l’an dernier, a prouvé qu’il sera assurément à surveiller au cours des prochaines années.

La Coupe Canada se poursuit dimanche avec la présentation des épreuves de descente.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive