Coupe du monde de paracyclisme sur route

Marie-Claude Molnar se bute à un parcours relevé en Allemagne

Montréal, 13 mai 2022 - Marie-Claude Molnar a fait face à son lot d’adversité, vendredi, dans un contre-la-montre disputé sur un parcours bien particulier à la Coupe du monde d’Elzach, en Allemagne. La Québécoise a exécuté son plan de match à la lettre, mais a dû se contenter du quatrième rang de l’épreuve dans la catégorie C4.

Une semaine jour pour jour après s’être classée troisième à la Coupe du monde d’Ostende, en Belgique, Molnar avait la lourde tâche d’affronter un parcours en montée pour ce deuxième contre-la-montre de la saison. Une nouveauté qui lui a causé des ennuis tout au long des 18 kilomètres de course.

« C’est la première fois qu’on coursait sur un parcours comme ça, alors on ne savait pas trop à quoi s’attendre. J’avais un plan de course précis et je l’ai respecté d’un bout à l’autre. Je suis restée concentrée sur ma mécanique et sur ma respiration, mais ça n’a pas été assez pour un podium », a commenté la double championne du monde en titre de la catégorie C4.

Au final, Molnar a accusé un retard de 14 secondes sur la Française Katell Alençon, troisième du jour grâce à un temps de 49 min 32,93 s.

La victoire est une fois de plus allée à Samantha Bosco, qui a poursuivi son excellent début de saison en remportant une troisième médaille d’or en autant de sorties cette année. L’Américaine a bouclé le parcours en 43 min 25,25 s, devançant sa plus proche poursuivante, la Saskatchewanaise Keely Shaw, par plus de 3 minutes et 21 secondes.

« C’était une course très difficile et c’était pas mal moins dans mes habitudes », a poursuivi Molnar, sans toutefois se laisser décourager par sa performance.

« Je ne peux pas dire que je suis satisfaite, car je ne le suis jamais vraiment entièrement. Au moins, j’ai pu respecter mon plan à la lettre et ça amène des choses sur lesquelles travailler pour la suite de la saison. »

Marie-Claude Molnar aura l’occasion de se reprendre rapidement, elle qui sera au départ de la course en ligne prévue dimanche. Une fois de plus, la cycliste de Longueuil s’attend à une bataille ardue sur le circuit urbain d’Elzach, mais elle assure qu’elle sera prête pour le défi.

« Ce sera un parcours très technique ! C’est en pleine ville, les rues sont très étroites, il y a plusieurs virages serrés à négocier et aussi des faux plats un peu partout. On a pu aller analyser les parcours en voiture avec Keely (Shaw) et on a repéré quelques endroits où on pourra essayer de se démarquer. Ce sera difficile, mais on est bien préparées », a conclu l’athlète de 38 ans.

Également en action en Allemagne, Louis-Albert Corriveau-Jolin, de Sainte-Claire, et Michael Shetler, de Pointe-Claire, ont pris part au contre-la-montre de la classe T2 , où ils ont respectivement pris les 11e et 13e rangs jeudi. Les Québécois retrouveront le bitume samedi, pour la course en ligne de leur catégorie.

Rédaction : Mario Fontaine

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2022
2021, 2020, 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012,
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net