Championnats du monde sur route

Nickolas Zukowsky : un élève motivé aux mondiaux

Montréal, 13 septembre 2021 - Le Québec sera très bien représenté aux épreuves masculines élites des Championnats du monde de cyclisme sur route qui débuteront dimanche prochain dans la région belge de la Flandre. Lundi, Cyclisme Canada a annoncé que Guillaume Boivin, Pier-André Côté, Antoine Duchesne, Hugo Houle et Nickolas Zukowsky seront tous de la course en ligne d’une équipe presque entièrement québécoise à laquelle se joindra l’Ontarien Ben Perry.

Chez les hommes de moins de 23 ans, les deux porte-couleurs canadiens seront les Québécois Francis Juneau et Raphaël Parisella.

Julien Matisse sera le seul cycliste de la Belle Province de l’équipe masculine junior, tandis que la Gatinoise Karol-Ann Canuel sera du contre-la-montre et de la course en ligne chez les femmes élites pour les derniers mondiaux de sa carrière. En effet, la double Olympienne a déjà annoncé qu’elle prendrait sa retraite sportive à la fin de la présente saison.

Une première présence chez les élites
Nickolas Zukowsky a terminé le Tour de Grande-Bretagne sur une bonne note, dimanche, alors qu’il a aidé son coéquipier Colin Joyce à finir quatrième de la dernière étape. Et il est emballé à l’idée de participer à ses premiers Championnats du monde seniors.

« Je suis vraiment content ! Il commence à y avoir un gros bassin de coureurs au Canada et ce n’est pas facile de faire la sélection. Depuis ma deuxième année junior, j’ai participé aux Championnats du monde pratiquement chaque saison. En fait, il n’y a que l’année passée que je ne les ai pas faits, sauf que la catégorie des moins de 23 ans avait été annulée à cause de la COVID-19. Je suis donc content de continuer cette lancée à ma première année élite. »

Zukowsky et Pier-André Côté courent tous les deux pour l’équipe pro-continentale américaine Rally Cycling. Ils souhaitent accéder à une formation de niveau World Tour l’an prochain et leur sélection sera pour eux une belle occasion de se faire remarquer lorsqu’ils épauleront Boivin, Duchesne, Houle et Perry, qui courent tous au plus haut niveau.

« Pier-André et moi, nous avons des résultats à droite et à gauche, nous ne gagnons pas nécessairement de grosses courses, mais nous sommes constants. Je suis content de m’être fait une réputation dans l’équipe d’être un coureur de soutien indispensable. J’essaie de continuer d’apprendre et d’évoluer dans ce rôle-là. […] Je suis là quand ça compte et j’espère continuer comme ça pour aider des coureurs qui ont le potentiel de faire des résultats. »

L’athlète de Sainte-Lucie-des-Laurentides a déjà deux présences en courses World Tour cette année, soit au Tour de Suisse, où il avait vêtu le maillot de meilleur grimpeur pendant deux jours, et au Tour de Catalogne. Il a maintenant hâte de côtoyer les Canadiens du plus haut niveau à titre de coéquipier et non comme adversaire.

Apprendre avec des meilleurs
Hugo Houle s’est forgé une réputation d’être un fidèle soldat pour son leader d’équipe chez Astana-Premier Tech. Nickolas Zukowsky compte bien s’inspirer de lui lorsqu’il devra à son tour jouer ce rôle sur les routes belges le 26 septembre prochain.

Les deux coureurs seront aussi les seuls représentants de l’unifolié à s’élancer au contre-la-montre élite masculin.

« J’ai pu m’entraîner un petit peu avec lui. On parlait de plein de choses, mais je lui demandais comment il s’y prend, car il s’est vraiment fait un nom dans le peloton professionnel. »

À l’image de Houle, le jeune homme qui rêve de participer à un grand tour est un équipier qui peut prêter main-forte sur plusieurs terrains en raison de sa polyvalence. Il ajoute toutefois qu’il est encore trop tôt pour se spécialiser.

« Je continue à saisir les occasions qui se présentent afin d’accumuler le plus de bagage que je peux. Je veux continuer à me développer et trouver ce qui me convient le mieux, car je n’ai pas beaucoup de kilomètres dans les jambes à titre de professionnel. »

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2021, 2020, 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012,
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive