Ligue des champions


photo : Ligue des champions

Lauriane Genest se plaît en Ligue des champions

Montréal, 2 décembre 2021 - Depuis le début du mois de novembre, la Ligue des champions de cyclisme sur piste semble amener un vent de fraîcheur au sport. De la vitesse, des maillots distinctifs, des jeux de lumières, vraiment tout est mis en place pour que les athlètes se sentent comme de véritables vedettes.

Grâce à ses performances de la dernière année, Lauriane Genest est l’une des cyclistes qui a la chance de vivre la saison inaugurale de la Ligue des champions. La Lévisienne avoue bien aimer ces nouvelles épreuves qui la font sortir de sa zone de confort.

« C’est vraiment bien ! C’est difficile, parce que c’est un format de compétition fait pour la télévision, on n’a pas beaucoup de temps entre les courses, il n’y a pas de temps morts. On fait les sprints à trois au lieu de deux et il y a certaines différences au keirin aussi. L’atmosphère est vraiment survoltée », a-t-elle admis, en entrevue avec Sportcom.

Genest espère que cette nouvelle compétition pourra donner un second souffle à son sport. Un contrat de télévision lie d’ailleurs la Ligue des champions avec la chaîne européenne Eurosport jusqu’en 2029, ce qui est de bon augure pour la pérennité de la compétition.

« Je pense que la télévision croit vraiment en ce projet-là. C’est la première année, on ressent qu’il y a beaucoup de gens qui regardent et qui commencent à s’intéresser à notre sport. Je suis certaine que le cyclisme sur piste en sortira grandi d’ici quelques années. »

En plus d’apprécier le format des épreuves, Lauriane Genest connaît du succès sur la piste. Neuvième après la première étape de Palma, l’athlète de 23 ans a connu une superbe journée à Panevézys, en Lituanie, la fin de semaine dernière. Elle a alors atteint la finale au sprint, où elle a été battue par la quintuple championne du monde aux épreuves individuelles, l’Allemande Emma Hinze.

« J’étais contente de la façon dont ça s’est déroulé jusqu’à la toute fin. C’est ma première finale au niveau international et c’est cool de le faire à la Ligue des champions à cause de l’ambiance et des partisans. »

En vertu de cette belle performance, Lauriane Genest a fait un bon de quatre rangs au classement général provisoire des épreuves féminines de sprint. Elle se retrouve cinquième, notamment derrière les Allemandes Hinze et Lea Friedrich, ainsi que de sa compatriote Kelsey Mitchell.

« Je n’avais fait aucun point au sprint en Espagne, quelques-uns au keirin, mais les choses se sont vraiment bien déroulées en Lituanie. J’aimerais tellement être au sommet du classement pour faire la marche sous les projecteurs avec le maillot de meneuse », a-t-elle conclu sur un ton rêvasseur.

Lauriane Genest et le Madelinot Hugo Barrette seront à Londres, en Grande-Bretagne, pour la présentation des deux prochaines manches de la Ligue des champions qui se tiendront vendredi et samedi.

Rédaction : Louis-Michel Lelièvre

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2021, 2020, 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012,
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive