Tour de France

Une bonne journée pour Astana au contre-la-montre par équipe

Montréal, 7 juillet 2019 - Au lendemain de la chute du meneur de la formation d’Hugo Houle, le Danois Jakob Fuglsang, Astana a réussi à décrocher la 10e place du contre-la-montre par équipe présenté à Bruxelles, dans le cadre de la deuxième étape du Tour de France dimanche.

L’équipe néerlandaise Jumbo-Visma a été la plus rapide sur cette distance de 27,6 kilomètres avec un temps de 28 min 57 s. La formation britannique INEOS (+20 secondes) a fini deuxième et l’équipe allemande Deceuninck-Quick Step (+21 secondes) a terminé troisième.

Astana a stoppé le chrono à 29 min 38 s, soit un retard de 41 secondes sur Jumbo-Visma.

« Nous avons fait un bon effort, malgré quelques erreurs à droite et à gauche. J’ai fait ce que je devais faire et je suis satisfait, a dit Houle. Les écarts ne sont pas si élevés. Il y a juste INEOS, qui a pris un peu de temps avec 21 secondes. Ça reste un écart, mais c’est relativement petit. Ce n’est pas trop dramatique pour le classement général. »

Au grand soulagement des membres d’Astana, Fuglsang semble retrouver son énergie en dépit de sa chute survenue à la fin de la première étape, samedi, en Belgique.

« Il va bien, il n’a pas de blessures majeures. Toutes les radiographies ont démontré qu’il n’avait aucune fracture. Les muscles semblent récupérer assez bien, ce qui est encourageant pour nous. Il a réussi à faire une bonne journée aujourd’hui et il était content de son effort », a fait savoir Houle, 29 ans.

Le Canadien Michael Woods et son équipe EF Education First pointent au sixième échelon.

Avec sa victoire du jour, Jumbo-Visma a placé cinq coureurs aux cinq premières places du classement général. Le Néerlandais Mike Teunissen est premier. Houle pointe en 54e place et Fuglsang au 55e rang.

La Grande Boucle se déplace maintenant vers la France. L’action reprendra lundi avec la troisième étape, une course de 215 kilomètres reliant Binche à Épernay.

« Il y aura une finale avec une petite montée de trois kilomètres environ. Ça risque d’être assez difficile, les puncheurs devraient être à l’avant et à l’honneur. Pour nous, ça sera de garder Fuglsang devant pour qu’il économise de l’énergie afin d’être aux avant-postes et de garder sa place au classement général », a conclu Houle, originaire de Sainte-Perpétue.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net