Paris-Nice

Hugo Houle résiste aux chutes et se classe 13e

Montréal, 15 mars 2019 – « On peut dire mission accomplie ! Le cycliste québécois Hugo Houle a obtenu le meilleur résultat de son équipe de la journée en se classant au 13e rang de la sixième étape du Paris-Nice, vendredi.

La victoire est allée à Sam Bennett (BORA - hansgrohe). L’Irlandais s’est imposé dans les derniers mètres de la course de 176,5 kilomètres, devançant au sprint final le Français Arnaud Demare (Groupama - FDJ).

Les 41 premiers cyclistes à avoir franchi la ligne d’arrivée ont obtenu le même chrono que Bennett, dont Houle et son coéquipier espagnol Luis Leon Sanchez qui a terminé 23e.

« C’est une bonne journée pour l’équipe Astana, a indiqué le cycliste de Sainte-Perpétue. Je suis surtout content que mes coéquipiers et moi ayons réussi à éviter les nombreuses chutes et à ne pas nous blesser. »

Selon Houle, les routes sinueuses et le vent sont à l’origine de ces accidents, qui ont surtout eu lieu dans les 40 derniers kilomètres du parcours. Les vents qui frappent les cyclistes de côté étirent le peloton et font en sorte que les cyclistes doivent batailler durement pour défendre leur position.

« Ça peut arriver à tout moment et on ne peut pas vraiment prendre le temps de relaxer. Ça gruge beaucoup d’énergie et c’est une des raisons qui expliquent pourquoi le Paris-Nice est si demandant jusqu’à maintenant », a-t-il constaté.

Troisième au général, Luis Leon Sanchez a réduit l’écart entre le meneur Michal Kwiatkowski (Sky) et lui, accusant maintenant un retard de 22 secondes. Le Colombien Egan Bernal (Sky) pointe toujours au deuxième rang à 18 secondes.

De son côté, Hugo Houle conserve le 11e rang du classement général, avec 1 minute 38 secondes de retard sur Kwiatkowski.

Deux grosses étapes
Il ne reste plus que deux étapes avant de couronner le champion du 77e Paris-Nice. Les cyclistes seront au col de Turini (181,5 km), samedi, puis concluront le Tour avec les 110 kilomètres de la huitième et ultime étape dimanche, à Nice.

« C’est une grosse étape samedi avec beaucoup de montagnes. Je pense que ça va être une étape-clé afin de déterminer les premiers cyclistes du classement final », a mentionné Hugo Houle, jugeant que les deux dernières journées seront très exigeantes.

« Ça va être très exigeant et on va voir qui est assez fort et qui a gardé le plus d’énergie pour terminer en force. Rien n’est joué tant que ce n’est pas fini », a-t-il conclu.

Rédaction : Luc Turgeon

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net