Paris-Nice

Un numéro en solo dans le dernier kilomètre

Montréal, 13 mars 2019 – Le Danois et coéquipier d’Hugo Houle chez Astana, Magnus Cort Nielson, s’est imposé en solo à la quatrième étape de Paris-Nice mercredi. L’éventuel vainqueur était en compagnie de trois autres coureurs lorsqu’il a décidé de les semer avec un peu moins de 1 kilomètre à faire aux 212 de cette étape disputée entre Vichy et Pélussin.

Thomas de Gendt (Lotto-Soudal) a bien tenté de s’accrocher au Danois quelques secondes, mais ce dernier était visiblement le plus fort de ce groupe de rescapés des 13 qui ont pris la fuite en début de journée.

Le triomphe de Cort Nielson, son premier cette saison, porte à 16 le nombre de victoires de la formation kazakhe cette année.

« Il est impressionnant et il ne faut pas lui laisser trop de champ dans une échappée. Il ne laisse pas sa chance passer et il est très, très fort. Encore aujourd’hui, il a démontré qu’il avait une force incroyable dans le final pour faire la différence », a déclaré Houle, 13e du jour, à propos de son coéquipier qui l’a devancé de 48 secondes. « Ça nous fait une victoire de plus et cette bonne lancée se poursuit pour nous! »

Quatre montées de 3-4 kilomètres en fin de parcours dans des routes sinueuses et étroites, en plus d’un vent de côté… tout cela n’a pas laissé beaucoup de place au repos selon Houle.

« Avec Magnus, nous n’avons pas eu à durcir la course. Pour ma part, je suis resté aux avant-postes avec mes leaders dans un groupe d’une trentaine de gars en haut de la montée. C’est un beau signe de forme, car je n’ai jamais été capable de m’accrocher à des groupes aussi forts. J’ai même eu une ouverture pour finir septième de mon groupe. »

Au classement général, le Polonais Michal Kwitkowski (Sky) passe de la deuxième à la première place, dépossédant ainsi le Néerlandais Dylan Groenewegen du maillot jaune. L’Espagnol Luis Leon Sanchez (Astana, +5 secondes) est deuxième, tandis que le Québécois pointe en 11e place (+19 secondes).

Jeudi, Houle aura l’occasion de s’exprimer dans son épreuve de prédilection : un contre-la-montre individuel dans les rues de Barbentane.

« Je suis bien satisfait de mes sensations et demain (jeudi) ce sera un gros test pour moi avec le contre-la-montre de 25 kilomètres. J’aime le parcours et c’est une belle distance pour moi. Je vise un gros résultat », a conclu le cycliste de Sainte-Perpétue qui a effectué une reconnaissance du parcours la semaine dernière.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net