Critérium du Dauphiné

Les attaques fusent au Critérium du Dauphiné

Montréal, 7 juin 2018 – Dario Cataldo, coéquipier de Hugo Houle chez Astana, est passé bien près de remporter la quatrième étape du Critérium du Dauphiné, jeudi. Parti en solo de son groupe d’échappée avec une quarantaine de kilomètres à faire, l’Italien a été repris dans les 300 derniers mètres et c’est finalement le Français Julian Alaphilippe (Quick-Steps Floors) qui s’est imposé au terme des 181 kilomètres entre Chasey-sur-Ain et Lans-en-Vercors.

« C’est une bonne journée pour nous, même si nous ne passons à pas grand-chose de remporter l’étape », a soutenu Houle (+10 min 15 s), 64e de l’étape.

Antoine Duchesne (Groupama-FDJ, +20 min 56 s) a fini en 105e place.

Consolation pour Cataldo qui termine tout de même la journée avec le maillot de meilleur grimpeur.

Michal Kwiatkowski (Sky) est détrôné au sommet du classement général provisoire par son coéquipier Gianni Moscon qui détient une avance de 6 secondes sur le Polonais. Houle (+13 min 34s) est 59e et Duchesne (+24 min 47s) 88e.

Le Critérium du Dauphiné est une course prestigieuse et étant donné qu’elle est souvent déterminante dans le choix des coureurs qui participeront au Tour de France, les tentatives d’échappée sont nombreuses comme l’indique Hugo Houle.

« Une victoire d’étape au critérium du Dauphiné a une grande valeur. Ç’a bagarré vraiment fort pour prendre la bonne échappée pendant 80 kilomètres où il a eu 292 attaques. C’était complètement fou! Nous travaillons à tour de rôle pour essayer d’être dans le coup et j’ai mis pas mal d’énergie, car il y avait des chances que l’échappée se rende jusqu’au bout. Dario a flairé la bonne et il a fait une super étape. »

C’est d’ailleurs ce qu’avait fait David Veilleux en 2013. Le Québécois s’était imposé en solo à la première étape pour ensuite passer trois jours vêtu du maillot jaune, ce qui lui avait ouvert les portes à une participation au Tour de France.

Si Duchesne avait confirmé mardi à Sportcom qu’il ne serait pas du prochain Tour de France, Hugo Houle a toujours des chances d’y être.

« Ça dépend de la fin du Dauphiné pour la suite des choses. Ils (les directeurs sportifs d’Astana) font les sélections finales et nous sommes plusieurs qui vont vite dans l’équipe. Avec maintenant huit places par équipe (NDLR : au lieu de neuf comme auparavant), les places sont chères. Pour le moment, ils m’ont dit de rester en Europe et d’attendre après le Dauphiné pour voir ce qui en est. »

Le Critérium du Dauphiné se poursuit jusqu’à dimanche.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net