Championnats du monde de vélo de montagne

Léandre Bouchard est 24e au monde

Montréal, 9 septembre 2017 - Léandre Bouchard a signé le meilleur résultat du pays dans la catégorie élite masculine à l’épreuve de cross-country des Championnats du monde de vélo de montagne disputés à Cairns, en Australie, samedi.

Le Suisse Nino Schurter a été sacré champion du monde de cette course. Il s’est creusé une avance de 7 secondes sur le médaillé d’argent, le Tchèque Jaroslav Kulhavy, et de 15 secondes sur le médaillé de bronze, son compatriote Thomas Litscher.

Bouchard, d’Alma, a accusé un retard de 4 minutes 4 secondes sur le vainqueur. « Je suis content de ma course. J'ai eu un bon départ qui m'a permis de me positionner 21e et je suis resté aux alentours de ce rang pendant la course. J’ai travaillé fort pour cette 24e place puisque ça bouge beaucoup au niveau international. Je suis content de terminer ma saison sur une bonne note ! »

L’athlète de 24 ans a ajouté que « la poussière rendait le pilotage difficile, surtout au premier tour. C'est la course la plus poussiéreuse que j'ai faite. La descente principale était très technique, mais c'était à mon avantage puisque je prenais du temps dans cette section. »

Également en action, le Néo-Écossais Andrew L’Esperance et les Ontariens Derek Zandstra et Evan McNeely ont respectivement terminé aux 44e, 45e et 46e rangs. De son côté, le Québécois Raphaël Gagné (+9 minutes 13 secondes) a pris la 52e place.

Les Québécoises au bas du classement chez les élites
La Suisse s’est aussi illustrée chez les femmes. Jolanda Neff s’est vu décerner l’or devant la Britannique Annie Last (+2 minutes 23 secondes) et la Française Pauline Ferrand-Prévôt (+3 minutes 4 secondes).

De l’Ontario, Emily Batty a été la seule du pays à percer le top-10 avec une septième place alors qu’Haley Smith est 16e. Les Britanno-Colombiennes Catharine Pendrel et Sandra Walter sont 27e et 30e. Cindy Montambault, de Val-David, et Rebecca Beaumont, d’Alma, ont quant à elles été stoppées avec un tour à faire et pointent en 37e et 41e places. L’Almatoise Catherine Fleury n’a pas pris le départ de la course.

Course « fantastique » pour Fortier
Chez les moins de 23 ans, le Victoriavillois Marc-André Fortier a été le représentant de la feuille d’érable le plus rapide à rallier l’arrivée. Il a conclu au 12e rang à 3 minutes du gagnant, le Néo-Zélandais Samuel Gaze, qui a défendu son titre avec succès.

« C’était fantastique ! Je n'ai eu aucun problème pendant la course, a déclaré Fortier à Cyclisme Canada. Au départ, j'étais en 48e position et, dès la fin du premier tour, j'avais beaucoup remonté au classement. Ç’a été une excellente journée. D'habitude, je préfère les parcours avec de courtes montées abruptes, comme au Mont-Sainte-Anne. La montée était longue ici et ce n'était vraiment pas le parcours idéal pour moi, mais aujourd'hui, tout a bien été ! C'est une bonne façon de terminer la saison. Ça me motive beaucoup pour m'entraîner cet hiver. »

Les Ontariens Quinton Disera (17e) et Peter Disera (24e), le Britanno-Colombien Sean Fincham (33e) et le Québécois Raphaël Auclair (60e) ont aussi participé à cette épreuve.

Du côté des femmes, l’Ontarienne Soren Meeuwisse est 16e et la Saguenéenne Anne-Julie Tremblay est 23e. La Suisse Sina Frei est devenue championne du monde.

Vermette près du top-15 chez les juniors
À la course féminine de la catégorie junior, Roxane Vermette, de Saint-Ferréol-les-Neiges, a conclu en 16e place avec un retard de 5 minutes 32 secondes sur la gagnante, l’Autrichienne Laura Stigger. Originaire de la même ville, Léya Masson a fini 23e et l’Ontarienne Dana Gilligan 20e.

« C'est ma première année junior et mes premiers mondiaux, alors je suis très fière de ce que j'ai accompli, a fait savoir Vermette à la fédération nationale. Je ne savais vraiment pas ce que je pouvais faire, alors mon plan était de tout donner dans la montée et de prendre ça plus relax dans la section technique. Je n'avais plus beaucoup d'énergie dans le dernier tour, alors j'ai fait de mon mieux. J'ai eu une excellente saison et juste d'être ici, en Australie, c'était un rêve pour moi. »

Le Britanno-Colombien Holden Jones (+44 secondes) a récolté la seule médaille du pays en cross-country. Il a mis la main sur le bronze. L’Australien Cameron Wright est premier et le Suisse Joel Roth (+35 secondes) est deuxième. Les Ontariens Tyler Clark (27e) et Gunnar Holmgren (29e) étaient en action. Brody Sanderson n’a pas fini la course.

Le Canada 10e en équipe
Plus tôt cette semaine, les cyclistes ont aussi pris part à l’épreuve par équipe où le Canada s’est classé 10e grâce aux performances de Peter Disera, Raphaël Gagné, Holden Jones, Catharine Pendrel et Anne-Julie Tremblay. Depuis 2017, une cinquième coureuse a été ajoutée à chaque équipe. Chaque formation doit inclure une femme junior ou de moins de 23 ans, en plus d’un homme et une femme élite, un homme junior et un homme de moins de 23 ans.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net