Championnats du monde

Léandre Bouchard huitième en Norvège

Montréal, 5 septembre 2014 – Léandre Bouchard a pris le huitième rang chez les moins de 23 ans masculin, vendredi, aux Championnats du monde de vélo de montagne, à Hafjell, en Norvège. Maghalie Rochette, qui s’est classée 24e, a été la meilleure chez les femmes U23. Rachel Pageau et Frédérique Trudel ont fini dans le top-40.

Ce résultat conclut une très belle année pour Léandre Bouchard, d’Alma, qui a été le meilleur Canadien pendant toute la saison. Il l’a encore prouvé aujourd’hui, en terminant à 2 minutes et 35 secondes de la tête, dans ce qui constituait sa dernière course chez les moins de 23 ans. Le Néerlandais Michiel Van der Heijden a pris le premier rang en 1 h 18 min et 40 s, suivi du Français Jordan Sarrou seulement 49 secondes plus tard. C’est l’Américain Howard Grotts qui a complété le podium, à 1 minute et 12 secondes d’écart avec la première place.

« Je suis très content de ma course. Cela conclut bien ma saison et mon passage chez les U23 », a commenté Bouchard.

« C'était un parcours très exigeant. Je montais vraiment bien et je descendais parfaitement. Les montées techniques m'ont causé un peu de trouble avec la fatigue de l'effort, mais j'ai su bien gérer le tout en choisissant de courir pour ne pas perdre de temps. Il y a même une montée technique où j'ai effectué des dépassements à la course, tandis que d'autres s'acharnaient sur le vélo », a dit l’athlète d’Alma.

« Je voudrais souligner le support exceptionnel de l'équipe nationale. Ce fut un beau voyage européen. Après trois semaines, je commence à avoir hâte de revenir à la maison avec le sentiment du devoir accompli », a-t-il conclu.

Jérémy Martin, quant à lui, n’a pas pu finir la course, victime d’une mauvaise chute en milieu de parcours. « J’ai dû abandonner, et je suis à l’hôpital depuis quelques heures, a dit Martin en fin d’après-midi. Après quelques radiographies, c’est une fracture du coude. Ça reste à voir pour les prochaines procédures médicales. »

« Je suis déçu, car j’avais des bonnes jambes malgré un départ un peu lent. Je remontais bien, et donc je suis déçu de ne pas pouvoir conclure ma carrière U23 de belle façon », a-t-il ajouté.

Chez les femmes, Maghalie Rochette a franchi la ligne d’arrivée à 10 minutes et 51 secondes de la première place, remportée par la Suisse Jolanda Jeff (1 h 17 min et 49 s). La Française Margot Moschetti a suivi à 1 minute et 47 secondes d’écart, puis Linda Indergand, aussi de la Suisse, a remporté le bronze en finissant à 1 minute et 53 secondes de la tête.

« J’étais super excitée de participer à mes deuxièmes Championnats du monde, et j’ai eu une vraiment bonne préparation, a indiqué la cycliste de Saint-Jérôme. J’ai eu un bon départ au premier tour, mais après un tour, j’ai commencé à avoir des problèmes au ventre et quelques problèmes mécaniques. »

« Ce ne fût pas une super journée pour moi, mais j’ai vraiment donné tout ce que j’avais, même si ce n’était pas beaucoup aujourd’hui, a-t-elle ajouté. Je dois avouer que je suis un peu déçue, mais j’accepte la situation et je suis très motivée à revenir en force l’an prochain. Ce fût tout de même une belle saison d’apprentissage dans laquelle j’ai pris beaucoup d’expérience, malgré des résultats qui m’ont déçus. »

Rachel Pageau s’est quant à elle classée 30e, à 13 minutes et 22 secondes de la tête. Pour une première participation en Championnats du monde U23, elle s’est dite satisfaite de son résultat.

« C’était une course et un parcours difficiles, mais je suis contente de ma course car je suis restée concentrée et positive tout du long, a expliqué Pageau. Au quatrième tour, je suis tombée dans la dernière descente du parcours. C’était un assez gros crash mais j’ai dû repartir rapidement pour terminer mon dernier tour. C’est bien, parce que je n’ai pas pris beaucoup de distance avec les coureuses devant moi. »

« Ça aurait pu être mieux, mais c’est ce que j’avais pour aujourd’hui! Je n’avais pas d’attente au niveau de mon résultat puisque c’était mes premiers Championnats du monde dans cette catégorie », a conclu l’athlète de Saguenay.

Pour Frédérique Trudel, ça a été une journée remplie d’obstacles. Elle a été prise dans deux chutes, en plus de subir une crevaison, ce qui l’a fait prendre le 38e rang.

« Ça n’a pas été l’une de mes meilleures courses, malheureusement, a avoué la cycliste de Lévis. J’ai été prise dans une tomberie au départ, puis je suis moi-même tombée à la fin du premier tour, pour ensuite faire une crevaison dans le deuxième tour. Beaucoup de malchance dans le début de la course, et ensuite j’ai essayé de faire de mon mieux avec les sensations que j’avais aujourd’hui. »

« Avec le stress des Championnats du monde, nous voulons souvent donner notre mieux et ce sont des choses qui arrivent malgré nous. Je ne suis pas super satisfaite du résultat mais j’ai appris énormément cette saison et je pense que je vais en sortir plus forte! »

Raphaël Gagné participera à la course élite, samedi.

Rédaction : Jean-François Téotonio

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive