Coupe du monde sur piste

Hugo Barrette franchit une nouvelle étape

Montréal, 19 janvier 2014 – Après l’euphorie de sa quatrième place obtenue la veille à l’épreuve du keirin, le cycliste sur piste Hugo Barrette a terminé en 28e place du sprint individuel, dimanche, à la Coupe du monde de Guadalajara, au Mexique. Le Québécois a raté le couperet des 16 retenus pour les rondes éliminatoires par 0,175 seconde.

« Disons que c’est une fin de semaine mémorable avec de gros hauts et de gros bas. Aujourd’hui (dimanche), j’étais cassé complètement et c’est une journée à oublier », a-t-il expliqué.

Dans les faits, le pistard originaire des Îles-de-la-Madeleine avait terminé au deuxième rang au keirin disputé la veille. Alors qu’il célébrait ce premier podium international, les officiels l’ont informé qu’il avait été relégué en quatrième place pour avoir dévié de sa ligne dans l’avant-dernier tour. Malgré cela, ce classement demeure tout de même le meilleur résultat de Barrette sur la scène internationale.

« La course était intense et ça allait vite. Je ne sais pas vraiment ce qui est arrivé, sauf que ce n’était pas intentionnel », a commenté celui qui avait cassé son guidon au départ du repêchage.

Après la finale présentée tard samedi soir, l’athlète est rentré à son hôtel et il n’a pu pleinement récupérer pendant une courte nuit de sommeil avant de retourner en piste à 8 heures dimanche matin.

« Dès mon échauffement sur le vélo, je sentais que ça n’irait pas bien. Ce n’est pas une excuse et je devrai travailler pour être capable d’encaisser deux grosses journées de course dans l’avenir. »

En fin d’entrevue, Barrette a vanté le travail du nouvel entraîneur de sprint, l’Américain et double-médaillé olympique Erin Hartwell.

« Ça fait un an que j’ai les jambes pour faire une finale au Keirin, sauf que je ne faisais pas trop confiance à mes instincts. De côtoyer cet entraîneur, ça fait toute une différence. J’ai suivi ses conseils et cela a fait une grosse différence. C’est le début d’une belle aventure pour le sprint au Canada. Là, je commence à y croire. Samedi, j’ai aisément gagné ma demi-finale contre des gars qui ont été finalistes aux Jeux olympiques. C’est certainement un tournant dans ma carrière. »

Le sprinter sera de retour en piste aux Championnats du monde qui auront lieu à Cali, en Colombie, à la fin février.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive