Cyclisme sur route – Saison 2015

« Une offre que je ne pouvais pas refuser » - Joëlle Numainville

Montréal, 9 décembre 2014 – Le séjour de Joëlle Numainville au sein de l’équipe cycliste Lotto-Belisol aura été de courte durée. Arrivée au sein de l’équipe belge en août dernier, la Lavalloise portera les couleurs de la formation suisse Bigla la saison prochaine. Bigla est la deuxième mouture de l’ancienne équipe Cervélo Test Team qui avait été présente dans le peloton de 2008 à 2010.

« Ça s’est bien passé chez Lotto-Belisol et je devais retourner avec eux en 2015, mais les gens de Bigla sont arrivés et ils m’ont fait une offre que je ne pouvais pas refuser », explique Numainville, ajoutant qu’elle n’avait pas encore officiellement renouvelé son entente avec l’équipe belge pour 2015.

Au cours de la dernière année, la carrière de l’athlète de 27 ans a été ralentie par une commotion cérébrale à la suite d’une chute survenue au printemps 2013, commotion qui a seulement été diagnostiquée quelques mois plus tard. Maintenant rétablie, la cycliste souligne que l’équipe médicale a été facteur important dans sa décision de se joindre à Bigla.

Numainville avait d’ailleurs eu des discussions avec le directeur sportif aux derniers Championnats du monde.

« Il me voit courir depuis des années et il m’a dit : tu ne cours pas à ton niveau optimal et on peut aller en chercher bien plus de toi. Tu n’es pas encore à ton sommet. Savoir que des gens vont m’aider à travailler plusieurs aspects (de ma carrière) et qu’ils investissent dans les athlètes, j’ai aimé ça. »

Selon Numainville, cet encadrement compensera l’absence de projets de l’équipe nationale canadienne. En effet, à l’aube des Jeux olympiques de Rio, Cyclisme Canada a fait le choix de mettre ses ressources chez les athlètes de cyclisme sur piste.

« Je comprends leur raisonnement, mais cela me pénalise. Maintenant, je fais partie d’une équipe qui s’assure que ses athlètes sont à leur meilleur. Ils savent aussi que les cyclistes ne peuvent pas être à 100% pendant toute la saison. Tout le monde est prêt à travailler dans la même direction. Je le sens vraiment. Me joindre à eux, c’est la meilleure préparation possible pour les prochains Jeux olympiques. »

Un des objectifs de Bigla sera de mettre des efforts au contre-la-montre par équipe afin de terminer sur le podium des Championnats du monde sur route. Aux mondiaux de Ponferrada, à la fin septembre, Karol-Ann Canuel et ses coéquipières de Specialized-lululemon avaient été décorées d’or à cette épreuve.

Parmi les nouvelles coéquipières de Numainville, on retrouvera notamment de la Sud-Africaine et médaillée de bronze à la course en ligne des derniers Jeux du Commonwealth, Ashleigh Moolman-Pasio, la sprinteuse américaine Shelly Olds et la championne néerlandaise Iris Slappendel.

« C’est en t’entourant des meilleures au monde que tu peux devenir une des meilleures au monde. Je pourrai apprendre de ces filles-là. »

La Québécoise participera à un premier camp d’entraînement en janvier, aux îles Canaries, afin de préparer les Classiques printanières. Rappelons qu’en 2012, elle était montée sur la troisième marche du podium du Tour des Flandres.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive