Tour de l’Alberta

Présent dans la bonne échappée, Antoine Duchesne termine cinquième

Montréal, 7 septembre - Antoine Duchesne a flairé la bonne échappée qui lui a permis de prendre le cinquième rang de la quatrième et avant-dernière étape du Tour de l’Alberta, longue de 169 kilomètres, qui était présentée samedi entre Black Diamond et Foothills.

Ce n’est pas tous les jours que l’on peut faire partie d’une échappée avec un ancien vainqueur du Tour de France et c’est ce que le Québécois a fait en compagnie de l’Australien Cadel Evans (BMC) qui a été le premier à franchir l’arrivée en devançant l’Allemand Simon Geschke (Argos-Shimano) et le Néerlandais Tom-Jelte Slagter (Belkin).

Même s’il a été exclu du podium de l’étape, l’athlète de Québec qui porte les couleurs de l’équipe canadienne à cette compétition a tout de même reçu le prix du coureur le plus combatif du jour.

« Je me sentais très bien et j’ai essayé de ne pas me laisser impressionner par Cadel Evans. En fait, j’ai fait comme si c’était n’importe qui, a reconnu Duchesne. Je suis vraiment content, car ce n’est pas comme si je m’étais fait battre par des jambons! Dans l’échappée, un a gagné le Tour de France (Evans, vainqueur du Tour de France en 2011) et l’autre (Slagter) le Tour Down Under en janvier. »

Un groupe d’une dizaine de coureurs, incluant Duchesne, était en échappée lorsqu’avec une cinquantaine de kilomètres à faire, Geschke et Slagter ont pris la fuite. Les fugitifs ont ensuite été rejoints par Duchesne, Evans et Ben Day (UnitedHealthCare) pour les derniers 30 kilomètres.

« Ça s’est terminé au sprint et j’ai raté mon dernier virage qui était à environ 300 mètres de l’arrivée. Il pleuvait et j’ai un peu trop freiné, ce qui a fait en sorte qu’un écart s’est creusé », a poursuivi le jeune athlète.

Au classement général, Duchesne est le meilleur Québécois, accusant un retard de 8 minutes 19 secondes sur le meneur, l’Australien Rohan Dennis (Garmin-Sharp). L’athlète qui court habituellement pour la formation Bontrager ne sera pas de retour avec celle-ci l’an prochain étant donné qu’il en est présentement à sa dernière saison chez les U23.

« Depuis les deux derniers mois, je suis à la recherche d’une nouvelle équipe pour l’an prochain. C’est sûr que ce que j’ai fait aujourd’hui (samedi) va m’aider, sauf qu’il y a encore des courses du World Tour et les mondiaux qui pourraient m’aider à impressionner quelques équipes », a-t-il conclu avec confiance.

La première édition du Tour de l’Alberta se conclura dimanche au terme d’une étape de 129 kilomètres qui reliera Okotoks et Calgary.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive