Trois jours de La Panne

17e, David Veilleux respire la bonne forme en vue du Tour des Flandres

Montréal, 29 mars 2012 – David Veilleux (Europcar) a mérité le meilleur résultat québécois au terme des Trois jours de La Panne, jeudi, en Belgique. Le cycliste originaire de Cap-Rouge a pris le 17e rang au classement général final après les deux dernières étapes.

En matinée, une course en ligne de 112,1 kilomètres était présentée, tandis qu’en après-midi, les coureurs devaient prendre part à un contre-la-montre individuel de 14,7 kilomètres disputé dans les rues de La Panne.

Le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) s’est imposé en matinée au sprint du peloton dans lequel on retrouvait les Québécois Guillaume Boivin (46e), Martin Gilbert (62e), Keven Lacombe (73e), tous de l’équipe Spidertech-C10, ainsi que David Veilleux (106e). Hugo Houle (Spidertech) a été le 157e à franchir l’arrivée, accusant un retard de 2 min 01 s.

Houle n’a d’ailleurs pas pris le départ du contre-la-montre quelques heures plus tard, tout comme Keven Lacombe.

Au contre-la-montre, le Français Sylvain Chavanel (Omega Pharma - Quickstep) a été le plus rapide en un temps de 17 min 49 s. Le champion canadien de la spécialité, Svein Tuft (GreenEdge), a terminé troisième, accusant un retard de 17 secondes. Veilleux (à 1 min 07 s) a enregistré le 27e meilleur temps, alors que Boivin (à 1 min 43 s) et Gilbert (à 2 min 36 s) finissent respectivement 56e et 99e.

La victoire de Chavanel lui permet de remporter le Tour par seulement 4 secondes devant le Néerlandais Lieuwe Westra (Vacansoleil-DMC). Veilleux (à 1 min 07 s) pointe au 17e rang, Boivin (à 7 min 54 s) au 52e et Gilbert (à 15 min 38 s) au 102e.

« C’est un bon résultat et je suis content. J’ai réalisé un bon temps, même si je n’ai pas encore le coffre pour finir dans les dix premiers. J’ai tout de même pu remonter au classement et je suis satisfait de ma performance », a analysé Veilleux, dont le dernier contre-la-montre en compétition avait eu lieu au début février.

« Je n’ai pas travaillé de façon spécifique cette épreuve à l’entraînement, sauf que mon expérience des récentes années a pu faire en sorte que je puisse avoir un bon rythme », a ajouté celui qui s’est plutôt préparé pour le Tour des Flandres qui sera disputé dimanche.

« Je suis en forme et je suis prêt à faire mon travail de coéquipier. Je connais maintenant les routes et les secteurs pavés. Ma forme est meilleure que l’an dernier et je suis mieux outillé aussi, alors j’espère que je pourrai en tirer profit », a souligné en conclusion le Québécois qui s’attend à épauler son leader Alexandre Pichot.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive