Grand Prix Samyn

David Veilleux meilleur Québécois au Grand Prix Samyn

Montréal, 2 mars 2011 – Le Québécois David Veilleux, de la formation Europcar, a été le meilleur représentant du pays au Grand Prix Samyn, une course cycliste UCI 1.1 disputée à Dour, en Belgique. L’athlète de Cap-Rouge a terminé la course de 193 kilomètres au 28e rang.

C’est l'Allemand Dominic Klemme (Leopard Trek) qui a remporté l'épreuve. Il a parcouru la distance en 4 h 43 min 44 s pour devancer par huit secondes son plus proche poursuivant, le Belge Kevin Ista (Cofidis, Le Crédit En Ligne). Son compatriote et coéquipier chez Leopard Trek, Robert Wagner, a terminé troisième.

Veilleux (Europcar) a été le meilleur québécois en franchissant la ligne d'arrivée 2 minutes et 17 secondes après le vainqueur. « Le parcours n'était pas très difficile, mais la course finissait avec 4 tours de 20 kilomètres qui étaient assez exposés au vent, a raconté le Québécois de 23 ans. Mon équipe et moi avons décidé de faire de la bordure au dernier tour et j'étais un peu limite déjà, mais j’ai donné tout ce qui me restait. »

« Ç’a été tout de même bon, car nous avons réussi tout de même à réduire le groupe à 20 coureurs et mon coéquipier Sébastien Chavanel a réussi à finir huitième », a-t-il poursuivi.

Veilleux est surtout satisfait de la façon dont ses coéquipiers et lui ont travaillé en équipe. « Nous avons bien couru ensemble et c'était une bonne journée. La chimie est bonne, tout le monde est en forme. Personnellement ç’a bien été aussi, car j'ai été en mesure d'aider mes coéquipiers à la fin. »

Le Québécois n’a pas eu d’ennuis à franchir le secteur pavé de 1 kilomètre, qui était l’une des difficultés de la course. « C'était un beau secteur ! Hier (mardi), j'étais allé faire de la reconnaissance de certaines sections de pavée de la course Paris-Roubaix et j'ai compris c'était quoi, a-t-il admis en riant. Aujourd'hui, c'était quand même large et ce n'était pas critique dans la course tandis que sur le parcours de Paris-Roubaix les pavés sont vraiment moins beaux et beaucoup plus étroits. »

Deux cyclistes de la Belle Province évoluant au sien de la formation Spidertech – C10 étaient également de l’action, en Belgique. Simon Lambert-Lemay et Hugo Houle ont respectivement fini 45e et 46e. « L’équipe a super bien roulé. Il fallait rester aux aguets, car il y avait des équipes qui attaquaient tout le temps pour séparer le peloton », a raconté Houle, qui a fait une crevaison à 40 kilomètres du fil d’arrivée. « C’est dommage, car ç’a cassé mon rythme, mais Simon était là pour prendre le relais. »

Encore jeune sur la scène internationale, l’athlète de Sainte-Perpétue participait seulement à sa deuxième course classée 1.1 par l’UCI. « Je prends de l’expérience de course en course. C’est bon pour le futur », a-t-il conclu.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté et Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive