Championnats du monde de vélo de montagne

26e, Andréanne Pichette donne tout ce qu’elle a

Montréal, 2 septembre 2010 – Dans une course qui a couronné la Suédoise Alexandra Engen comme nouvelle championne du monde espoirs, Andréanne Pichette a obtenu le meilleur résultat québécois en finissant 26e, jeudi, aux Championnats du monde de vélo de montagne de mont Sainte-Anne. Pichette, de Québec, a franchi l’arrivée avec un retard de 18 min 58 s sur la gagnante, deuxième aux mondiaux de l’an dernier. La Britannique Annie Last (à 43 s) a fait mentir son patronyme en terminant deuxième, alors que la Polonaise Paula Gorycka (à 3 min 04 s) a mis la main sur la médaille de bronze.

Emily Batty (à 3 min 49 s) a obtenu le meilleur résultat canadien en terminant au cinquième rang. Habituée aux podiums espoirs en Coupe du monde, l’Ontarienne a tout de même pu percer le top-5, même si elle était ennuyée par un virus. Également de l’Ontario, Mikaela Kofman (à 11 min 28 s) a fini 14e.

Quant aux Québécoises Rebecca Beaumont (Alma) et Cassandre Olivier-Lapierre (Lac-Beauport), elles ont respectivement terminé 30e et 33e, toutes les deux à un tour de la gagnante. Inscrite à l’épreuve, Marie-Claude Surprenant n’a pas pris le départ en raison de son horaire scolaire chargé, elle qui étudie en médecine à l’Université de Sherbrooke.

« Ç’a vraiment bien été et étant donné que j’avais participé aux Championnats du monde en 2007, je savais que ça partirait super vite, a commenté Pichette. Je me suis mis le couteau dans les dents dès le départ et je me suis retrouvée en bonne position dans la boucle de départ. Ensuite, j’ai essayé de la conserver. »

Et c’est ce qu’a fait la cycliste de Québec en étant 24e au premier tour, 25e aux deuxième et troisième, avant de glisser d’un rang au dernier tour.

« J’ai essayé de m’accrocher à des filles, même si des fois elles te font peur en freinant brusquement. Je savais que ça arriverait et les filles font n’importe quoi pour gagner une place. J’ai vraiment donné tout ce que j’avais et je ne pense pas que j’aurais pu aller plus vite », a ajouté l’athlète, visiblement plus satisfaite que lorsqu’elle avait terminé 17e junior aux mondiaux de Fort Williams, il y a trois ans.

Vendredi, sept Québécois seront en action aux deux épreuves du jour Sébastien Cadieux-Duval (Prévost), Félix Côté (Sainte-Adèle), Simon Lalancette (Saguenay) et Francis Morin (Magog) seront de l’épreuve masculine chez les espoirs (U23), tandis que Léandre Bouchard (Alma), Antoine Caron (Stoneham) et Jerémy Martin (Boischatel) seront au départ de la course masculine junior.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive