Championnats du monde de vélo de montagne

Trois Québécois dans le top-10

Montréal, 1er septembre 2010 – Le quatuor canadien composé des Québécois Francis Morin (U23), Antoine Caron (junior) et de Max Plaxton et Mical Dyck, a terminé au huitième rang de l’épreuve de relais disputée au jour un des Championnats du monde de vélo de montagne, mercredi, au mont Sainte-Anne. Le Canada a accusé un retard de 3 min 53 s sur la Suisse, grande gagnante. L’Allemagne et la République tchèque ont complété le podium.

« Nous sommes très satisfaits de notre résultat, a soutenu Francis Morin, de Magog. Nous avons réalisé une très bonne performance. Personnellement, j’en suis à mes troisièmes Championnats du monde, mais c’est la première fois que je fais partie de la course à relais, donc je suis réellement content. »

Max Plaxton a débuté la course, suivi de Francis Morin. Antoine Caron, de Stoneham, est parti le troisième, alors que Mical Dyck a terminé le relais.

« Je partais en neuvième position et j’ai réussi à conserver ce rang, tout au long de la course, a souligné Morin. J’ai gardé mon temps sur l’Américain que j’ai suivi pendant le relais. En général, nous sommes très fiers de ce que nous avons accompli. »

L’an dernier, le relais canadien, dont faisait partie le Québécois Raphaël Gagné, avait obtenu la médaille d’argent.

« Nous n’avions pas de but précis pour le relais. Nous voulions bien performer, mais il ne va s’en dire que ce n’était pas la course la plus importante. Personnellement, je voulais connaître une bonne performance et m’assurer de bien récupérer pour ma course principale. »

Du côté féminin
En après-midi, à l’épreuve féminine junior de cross-country, Andréanne Lanthier-Nadeau (à 7 min 39 s), de Québec, a été la meilleure Canadienne en prenant le dixième rang. La Française Pauline Ferrand-Prévot a été sacrée championne du monde devant l’Ukrainienne Yana Belomoyna et l’Allemande Helen Grobert.

Malgré la chaleur, l’athlète de Québec a réussi à bien performer pour sa première course internationale. « J’ai le souffle coupé. Je ne m’étais pas fixé d’objectifs précis et je termine dans le top-10. Je ne peux demander mieux. »

« À mon départ, je suis partie un peu trop vite puisque je n’ai pas pu garder le rythme tout au long de la course. Malgré tout, j’ai réussi à puiser dans mon énergie pour terminer en force. »

Également en lice, Kristina Laforge (Alma) et Valérie Meunier (Saguenay) ont respectivement terminé au 16e et 18e rang.

Rédaction : Marie-Eve Potvin

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive