Tour d’Autriche

Une petite journée pour un Tour surprise

« Je suis arrivé hier (samedi) du Canada, disons que je suis un peu sur le décalage horaire », a confié le Bouchervillois lorsque joint en Autriche.

Rollin a donc pris cette première étape de 157,9 km comme un échauffement. Le coureur québécois est resté dans le peloton qui a laissé filer un petit groupe de trois coureurs pendant une bonne partie de l’étape. À 20 kilomètres de l’arrivée à Bludenz, le peloton a repris les fuyards et c’est au sprint que s’est décidée cette première étape. « Il y a un virage serré à 800 mètres de l’arrivée et je n’ai pas pris de risque », a souligné Rollin qui termine au 102e échelon, dans le même temps que l’Allemand André Greipel, vainqueur de la première étape.

Bien que le Tour de France se déroule en même temps que celui d’Autriche, Rollin refuse de voir cette course comme le Tour consolation. « Pas vraiment, dit-il en riant. Le niveau est quand même excellent. »

Lundi, les coureurs attaqueront une étape longue de 173,9 km entre Landeck et Kitzbüheler Horn.

Rédaction : Caroline Larose

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive