Coupe du monde de paracyclisme

Robert Labbé, Marie-Claude Molnar et le tandem Ouellet/Roy médaillés

Montréal, 13 juin 2010 – En maintenant une moyenne de 31,147 km/h, le paracycliste Robert Labbé (Québec) a été le plus rapide de sa catégorie (H1 – cyclisme à main) au contre-la-montre de 13 kilomètres de la Coupe du monde de Ségovie, dimanche, en Espagne. Dans la catégorie féminine des C4, Marie-Claude Molnar (Ste-Adèle) a terminé deuxième, tandis que le tandem féminin composé de Geneviève Ouellet (Trécesson) et de sa pilote Émilie Roy (Québec) a obtenu le bronze.

« Robert est champion du monde en titre, alors il a repris là où il avait laissé l’an dernier », a soutenu l’entraîneur national Éric Van den Eynde.

Toujours selon l’entraîneur québécois, la victoire de Labbé était loin d’être acquise, car de nouveaux venus font leur arrivée sur la scène internationale à chaque compétition. « Il y a tellement de pays qui font du recrutement et du développement, que le niveau des athlètes ne cesse d’augmenter. »

Une nouvelle équipe qui fait sa marque
Autrefois pilotée par Mathilde Hupin qui s’est retirée du sport de compétition pour devenir orthopédiste, Geneviève Ouellet fait désormais équipe avec Émilie Roy. À sa première compétition internationale, le duo québécois n’a pas attendu longtemps avant de faire sa marque et il est monté sur la troisième marche du podium. Les Québécoises ont devancé de seulement 2 secondes leurs plus proches poursuivantes. Des équipes de la Grande-Bretagne et de l’Irlande ont récolté les deux premières places.

« Émilie amène au tandem de Geneviève de bonnes qualités athlétiques pour le contre-la-montre. Avant le départ, je leur avais dit qu’elles pouvaient terminer quatrièmes et que si elles étaient dans une bonne journée, elles pouvaient monter sur le podium, a commenté Van den Eynde. C’était une bataille de titans, mais nous savons qu’elles ont encore une marge de progression. Et j’ai confiance qu’elles fassent encore mieux lorsque le parcours sera plus accidenté, car elles ont beaucoup de puissance. »

En classe C2, Matthieu Parent (Granby) a pris le huitième échelon d’un contre-la-montre de 21 km. Éric Bourgault (Orford), chez les C4, a fini en 12e place. Toujours en C4, mais du côté féminin, Marie-Claude Molnar a vu une des trois participantes de l’épreuve la devancer. Elle prend ainsi le deuxième rang. En C5, Mark Breton (Québec) a réussi le 14e temps (28 min 36,11 s).

Dans la catégorie H2 (cyclisme à main), Rico Morneau (Ste-Martine) a terminé au quatrième rang du contre-la-montre de 13 kilomètres derrière un coureur italien et deux Suisses. Morneau a enregistré un temps de 20 minutes 13,07 secondes (à 41,19 s) contre 20 min 27,92 s pour son coéquipier Mark Beggs (à 56,04 s, Montréal). Beggs a obtenu le septième rang.

« Pour Rico, c’est son meilleur résultat à vie dans une épreuve internationale et les meilleurs de sa catégorie étaient présents », a avancé l’entraîneur.

En tandem masculin, Daniel Chalifour (Lac-aux-Écorces) et Alexandre Cloutier (Saint-Antoine-de-Tilly) a fini quatrième à 23,54 s du podium de la course de tandem (21 km), tandis qu’Alexandre Carrier (Bromont) et Luc Dionne (Sorel-Tracy) se sont retrouvés en 10e place. Stéphane Côté (Québec) et Pierre-Olivier Boily (Sherbrooke) ont pour leur part fini 25es.

L’équipe canadienne sera de retour au pays cette semaine en vue d’amorcer sa préparation pour les Championnats du monde qui auront lieu à Baie-Comeau à compter du 19 août.

Rédaction : Mathieu Laberge et Caroline Larose

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive