Tour de Californie

Guillaume Boivin 7e, Martin Gilbert pris derrière des chutes

Montréal, 16 mai 2010 - Guillaume Boivin, de la formation SpiderTech-Planet Energy, a réalisé la meilleure performance canadienne lors de la première étape du Tour de Californie, dimanche.

Reliant Nevada City à Sacramento, la course de 167,7 kilomètres a été remportée au sprint par le Britannique Mark Cavendish (HTC-Columbia), qui s’empare de la tête du classement général. Il a croisé le fil d’arrivée devant l’Argentin Juan Jose Haedo (Saxo Bank) et le Norvégien Alexander Kristoff (BMC). Septième, Boivin a terminé dans le même temps que le vainqueur, parcourant la distance en 4 h 4 min 46 s.

Plusieurs chutes en fin de parcours ont déjoué les plans des cyclistes, notamment ceux de SpiderTech-Planet Energy. Si Boivin pensait lancer son coéquipier Martin Gilbert au sprint, il n’a pu le faire puisque ce dernier est resté pris. Gilbert, de Châteauguay, a finalement pris le 14e rang.

« C’est dommage, car tout allait bien et on était en bonne position. Ç’a contrecarré nos plans », a expliqué Guillaume Boivin.

« Après, j’ai hésité un peu », a ajouté celui qui, à 20 ans, participe à son premier Tour de Californie. « Ça roulait tellement vite que personne n’a été capable de dépasser personne. »

Plus déçu que content de son départ au Tour, Guillaume Boivin regrette que son équipe et lui n’aient pu réaliser leur objectif de remporter l’étape ou du moins se retrouver sur le podium. « Bon, ce n’est pas mauvais, mais ce n’est pas excellent. Et si Martin n’était pas resté pris derrière les chutes, ç’aurait été complètement différent », a-t-il souligné.

Même si la course à étapes est encore jeune, la meilleure chance de SpiderTech-Planet Energy est maintenant passée, selon Boivin. « On ne peut pas savoir ce qui va arriver, il reste sept autres étapes, mais le parcours du Tour est quand même assez montagneux. C’était possiblement notre seule chance de gagner le sprint », a-t-il regretté.

Dionne a accompli le travail
Du côté de l’équipe Fly V Australia, Charles Dionne a aidé son coéquipier australien Jonathan Cantwell à finir dans le top-5, dimanche. « Ma tâche était d’amener Jonathan et ç’a bien fonctionné », a fait remarquer le Québécois de Saint-Rédempteur, bien préparé pour le Tour. « J’ai vraiment de bonnes sensations. »

Bien placé pour terminer parmi les 10 premiers lui aussi, Dionne, tout comme Martin Gilbert, a été ralenti par une chute 500 mètres de la ligne d’arrivée. « J’ai moi-même failli passer par-dessus un spectateur », a expliqué le cycliste qui a finalement évité le pire, et qui s’est classé 15e de l’épreuve.

Éric Boily (SpiderTech-Planet Energy), 35e, Bruno Langlois (SpiderTech-Planet Energy), 90e, David Boily (SpiderTech-Planet Energy), 103e, François Parisien (SpiderTech-Planet Energy), 108e, David Veilleux (Kelly Benefits Strategies / Medifast), 112e, et Dominique Rollin (Cervélo Test Team), 121e, étaient les autres Québécois au départ, dimanche.

Lundi, pour la deuxième étape du Tour de Californie, les cyclistes partiront de Davis et se rendront à Santa Rosa, 176,2 kilomètres plus tard.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive