Championnats panaméricains

Rémi Pelletier-Roy fera le plein d’expérience à l’Omnium

Montréal, 14 mai 2010 - En arrivant au Mexique, Rémi Pelletier-Roy devait seulement participer à la course scratch et la poursuite par équipe des Championnats panaméricains de cyclisme sur piste. À la toute dernière minute, on lui a dit qu’il serait le représentant canadien à l’épreuve de l’Omnium qui débutait vendredi. Au programme : six courses en deux jours.

Le Longueuillois n’a pas raté sa chance et il a pris le deuxième rang du 250 m lancé disputé vendredi matin au vélodrome d’Aguascalientes.

« J’ai été agréablement surpris, d’autant plus que je ne savais pas à quoi m’attendre », a commenté en mi-journée celui qui a seulement su la veille qu’il prendrait part à l’Omnium.

Les épreuves de la course aux points et de la course par élimination sont également au programme de la soirée de vendredi, mais les résultats officiels n’étaient pas connus au moment d’écrire ces lignes.

L’athlète membre du club des Dynamiks de Contrecoeur voit cette compétition comme une occasion d’apprentissage.

« La personne qui devait participer à l’Omnium - Daniele Defranceschi - allait moins bien, alors les entraîneurs ont consulté l’entraîneur-chef et ils ont décidé que c’est moi qui serait le remplaçant. Je n’ai pas beaucoup d’expérience internationale, alors faire six épreuves en deux jours, je pense que c’est ce qui a pesé dans leur décision. »

Samedi, Pelletier-Roy prendra part aux épreuves de la poursuite individuelle, de la course scratch et du kilo.

Également en action vendredi, Stéphane Cossette a terminé en dixième place à l’épreuve de sprint.

« Ça s’est bien passé dans les qualifications, où j’ai fait un record personnel de 10,299 s, ce qui m’a donné le dixième rang. Une fois en ronde éliminatoire, je me suis fait surprendre par mon adversaire mexicain. Je me suis fait avoir tactiquement. Avec un tour à faire, je n’allais pas assez vite. Il m’a pris de vitesse et j’ai pu le remonter un peu, mais l’écart était déjà creusé et j’ai manqué de temps. »

Le cycliste de Saguenay a indiqué que son manque d’expérience dans ce type de course a peut-être été un facteur. « Les seules fois que je participe à des épreuves de sprint, c’est aux Championnats canadiens et panaméricains, soit deux fois par année, alors je ne peux pas être tactiquement parfait. »

Cossette s’accordera une semaine de repos avant de remonter en selle et participer à des compétitions sur route.

Les Championnats panaméricains de cyclisme sur piste se terminent samedi.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur et Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive