Vuelta Uruguay

Deuxième victoire d’étape pour Martin Gilbert
en conclusion de la Vuelta Uruguay

Montréal, 4 avril 2010 – Les cyclistes de la formation Spidertech-Planet Energy savaient que tout était en place pour remporter des étapes à la Vuelta Uruguay. S’ils l’ont d’abord prouvé une première fois vendredi avec la victoire de Martin Gilbert, le Châteauguois a répété l’exploit dimanche en étant le premier à franchir la ligne d’arrivée de la dixième et dernière étape de la course présentée entre San José et Montevideo sur une distance de 185 kilomètres.

Au final, Gilbert a devancé le Brésilien Roberto Pinheiro (Funvic) et l’Uruguayen Ignacio Maldonado (Fénix).

Pas de changement au classement général où Richard Mascarañas (Alas Rojas de Santa Lucía) a pu conserver le maillot de meneur et ainsi remporter l’édition 2010 du tour. David Veilleux (Kelly Benefit), de Cap-Rouge, est le Québécois le mieux classé en terminant neuvième a 2 min 46 s de la tête. Les Kelly Benefit terminent également au premier rang du classement par équipe.

Les classements finaux des Québécois et coéquipiers de Gilbert, Guillaume Boivin, Keven Lacombe et Simon Lambert-Lemay, n’étaient pas disponibles au moment d’écrire ces lignes.

Oeuvrant tous en équipe, Gilbert et ses coéquipiers ont su éviter certains pièges en cours de route. « Il y avait beaucoup de vent et beaucoup de changements de direction dans la course, alors il fallait être tout le temps assez réveillés pour ne pas se faire prendre derrière dans les moments critiques. Généralement, la course était très rapide et avec les vents de côté, le positionnement des coéquipiers était important », a expliqué le cycliste de Châteauguay.

Lorsque le peloton est arrivé aux abords de Montevideo, en bordure de mer, c’était à Simon Lambert-Lemay et Marc Batty de jouer comme l’a indiqué Gilbert. « Ils se sont assurés de nous protéger du vent dans les 3 ou 4 derniers kilomètres. En entrant dans la ville, il y avait plusieurs virages, alors ç’a été difficile de rester ensemble. Guillaume, Keven et moi avons essayé de suivre les bonnes roues. Finalement, j’ai eu une bonne occasion à la fin alors je l’ai saisie pour gagner le sprint. »

Même si c’est Gilbert qui a été couronné, l’équipe Spidertech avait plutôt décidé de miser sur les chances de Keven Lacombe avant l’épreuve.

« À 700 m de l’arrivée, quelqu’un avait déjà amorcé son sprint. Je suis parti aussi pour être sûr de le rattraper et je me suis dit que ça permettrait à Keven de passer, mais finalement il a été coincé un peu derrière. Je n’ai donc pas pris de chance et j’ai continué mon sprint jusqu’à la fin. Ç’a été un bon sprint et ça s’est finalement bien terminé », a indiqué l’Olympien, qui, comme vendredi, a insisté sur la victoire d’équipe.

Participant à ce tour cycliste pour la première fois, l’expérience a été enrichissante pour les Québécois de Spidertech-Planet Energy. « L’objectif en venant ici c’était premièrement de gagner des courses, mais aussi profiter de ces 10 étapes comme entraînement en prévision de nos plus grosses courses. Tranquillement, nous allons amener notre forme pour les gros objectifs de la saison. »

Les cyclistes québécois seront de retour au pays mardi. Ils repartiront la semaine prochaine pour le Mexique afin de prendre part à un tour de huit étapes qui leur permettra de peaufiner leur préparation en vue du Tour de Californie.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté et Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive