Vuelta Uruguay

« Tout le monde a fait un effort parfait! »

Montréal, 2 avril 2010 – Martin Gilbert a remporté sa troisième course de la saison, vendredi, en enlevant la huitième étape de la Vuelta cycliste Uruguay. Après 170 kilomètres de course, le Châteauguois a été le premier à boucler la distance entre Mercedes et Dolores. Au sprint final, il a devancé l’Uruguayen Roderyck Asconegui (URU-Porongos) et le Polonais Piotr Krajewski (Mroz Activejet).

Au classement général, l’Uruguayen Richard Mascarañas (Alas Rojas de Santa Lucía) conserve le maillot de meneur. David Veilleux (Kelly Benefit) est le Québécois le mieux classé en pointant en neuvième place à 2min 29 s de la tête. (Ndlr : les résultats complets n’étaient pas disponibles au moment d’écrire ces lignes).

En entrevue d’après course, Gilbert a vanté le travail de ses coéquipiers qui ont été les principaux artisans de sa victoire.

« Aujourd’hui (vendredi), nous avons été patients jusqu’à l’entrée de la ville. Simon Lambert-Lemay et Marc Batty devaient s’assurer que Guillaume (Boivin), Keven (Lacombe) et moi n’étions pas dans le vent et que nous serions les premiers à entrer dans la ville. Avec un kilomètre à faire, c’était un peu le bordel à cause de la qualité de la route, mais Guillaume a fait un effort parfait pour garder Keven et moi devant », a décrit l’Olympien des Jeux de Pékin.

« Ensuite, Keven était en tête à 400 mètres de la ligne et je me suis lancé avec 250 mètres à faire. J’étais en position idéale pour lancer mon sprint et si je n’avais pas gagné, disons que j’aurais dû donner des explications à mes coéquipiers, car ils avaient fait leur travail », a lancé Gilbert en riant, lui qui avait signé deux victoires d’étape à la Vuelta Cuba, en février dernier. « Notre tactique a fonctionné à 100% et tout le monde a fait un effort parfait! »

L’équipe de Gilbert est souvent passée bien près d’une victoire d’étape depuis le début du tour. Vendredi, tous les éléments étaient finalement en place, à commencer par Keven Lacombe qui a pris du mieux après avoir traîné une infection à un œil au cours des trois derniers jours.

« Depuis le début de la compétition, nous avons manqué de patience. Notre coéquipier Andrew Randell est tombé malade en début d’épreuve et nous avons donc couru à cinq gars, ce qui a fait une différence. En Amérique du Sud, nous ne connaissons pas bien les autres équipes, pas plus que les arrivées. Aujourd’hui, nous avons pu visualiser les 2-3 derniers kilomètres et nous avons pu nous préparer une bonne tactique. »

La veille, la septième étape était divisée en deux parties : une course de 98 kilomètres et un contre-la-montre de 35 kilomètres. Guillaume Boivin a terminé quatrième de la première épreuve de la journée, tandis que David Veilleux a été le meilleur Québécois à l’effort en solitaire en finissant 14e.

L’avant-dernière étape de la Vuelta Uruguay, longue de 165 kilomètres, sera disputée samedi entre Pueblo Risso et San José.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive