Vuelta Mexico

Martin Gilbert troisième, Guillaume Boivin meilleur jeune

Montréal, 18 avril 2010 – Martin Gilbert (photo) et Guillaume Boivin, tous deux membres de la formation Spidertech Planet Energy, ont pris les troisième et quatrième échelons de l’étape inaugurale de la Vuelta Mexico, dimanche.

Boivin, de Longueuil, a également été le premier cycliste de moins de 23 ans à franchir la ligne d’arrivée. L’athlète de 20 ans endossera donc, pour la deuxième étape, le maillot du meilleur jeune.

La course de 110 kilomètres a couronné le Slovène Aldo Ino Ilesic (Team Type 1) qui a remporté le sprint final devant le Colombien Carlos Alzate (Rock Racing). Les 104 premiers cyclistes ont terminé dans le même temps que le vainqueur, soit 1 h 48 min 24 s.

« Notre objectif était évidemment de remporter l’étape, mais nous avons commis quelques erreurs dans le sprint final, a avoué Gilbert. Il (Aldo Ino Ilesic) a attaqué à 400 mètres de la ligne d’arrivée et nous l’avons laissé aller, pensant que nous allions pouvoir le ramener. Finalement, nous avons été déjoués par les virages de la fin de course et nous n’avons pas pu le reprendre. »

Les dix boucles de 10,5 kilomètres que comptait la première étape arpentaient les abords du Golf du Mexique, à Veracruz. Sans grands dénivelés, cette étape était toute dessinée pour les sprinteurs. « Il y avait beaucoup de virages. Le rythme était rapide et tout le monde s’observait pas mal. Même s’il y a eu quelques échappées, elles étaient rapidement reprises. Personne ne voulait perdre de temps au classement général », a expliqué le cycliste de Châteauguay, qui a souligné le travail de ses coéquipiers Bruno Langlois, David Boily et François Parisien. « Ils ont bien couvert toutes les échappées et ont vraiment fait du bon travail pour que nous puissions, Keven (Lacombe), Guillaume et moi, se retrouver en avant pour le sprint. »

Boily, de Québec, a terminé la course au 55e rang, tandis que Parisien, de Repentigny, a fini 63e. Langlois, de Rimouski, et Lacombe, d’Amos, se suivent aux 104 et 105 rangs.

La deuxième étape, présentée lundi, s'étirera sur 108 km entre Veracruz et Xalapa. « À partir de demain (lundi), les étapes deviendront plus longues, mais comprendront aussi plus d’ascensions. L’altitude deviendra aussi une difficulté supplémentaire cette semaine puisque nous devrions monter jusqu’à 3500 m », a indiqué Gilbert. Les membres de Spidertech Planet Energy pourront alors compter sur cinq bons grimpeurs dont les Québécois François Parisien, David Boily et Bruno Langlois qui tenteront d’être parmi les premiers groupes lors des montées et ainsi être dans la course au classement général.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive