Athlète de la semaine Sportcom

Guillaume Boivin vu par...

Montréal, 6 octobre 2010 –En méritant la médaille de bronze à la course en ligne des moins de 23 ans aux Championnats du monde de cyclisme sur route, Guillaume Boivin a marqué une page de l’histoire cycliste au pays, vendredi dernier, à Geeglong, en Australie. C’est pour cette raison que le Longueuillois est choisi l’Athlète Sportcom de la semaine du 4 octobre.

Guillaume Boivin avait reçu le titre d’athlète de la semaine le 18 août dernier, alors qu’il avait remporté deux étapes à la Mi-août bretonne, en plus de mériter le maillot vert de meilleur sprinter.

Il y a deux mois à peine, Boivin avait parlé des Championnats du monde en ces termes à Sportcom : « En janvier dernier, j’avais encerclé la date du 1er octobre sur mon calendrier. C’est un des objectifs de ma saison et je me prépare comme si j’y allais pour être prêt à 100 %. »

Cette fois, c’est au tour de deux personnes qui connaissent l’athlète de nous parler de la nouvelle étoile montante du cyclisme : Keven Lacombe, un de ses coéquipiers chez Spidertech/Planet Energy, et Alexandre Lavallée, directeur sportif de la défunte équipe EVA-Devinci, formation pour laquelle Boivin a couru sa première année chez les seniors en 2008.

La suite logique des choses

« Même s’il n’avait pas encore atteint son plein développement, nous savions qu’il était un coureur prometteur, car il était capable d’encaisser de grosses charges d’entraînement et de monter toutes les bosses », explique Alexandre Lavallée, qui a vu de près l’éclosion du jeune athlète.

Lavallée rappelle que Boivin avait dû, à l’époque, s’ajuster pour apprendre à mieux doser son entraînement. « Ce n’était pas grave qu’il se trompe compte tenu de son âge. Depuis qu’il est suivi par l’entraîneur Pierre Hutsebaut, on note une belle différence sur cet aspect », poursuit-il.

« Je ne suis pas surpris (de son résultat), car il allait aux Championnats du monde pour gagner et il est très compétitif », soutient pour sa part Keven Lacombe. « Guillaume est un excellent coéquipier qui sait que le vélo est un sport d’équipe. Il est capable de mobiliser les gars et il sait que lorsque quelqu’un de l’équipe s’impose, c’est grâce à un succès collectif. Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui ont cette ambiance. Chez nous, tout le monde est à l’aise de travailler de cette façon. Et Guillaume aime visiblement ça, car il a renouvelé son contrat avec nous pour les deux prochaines années. »

Pour faire sa place parmi les grands de son sport, il ne faut pas se laisser marcher sur les pieds. L’ancien patron de Guillaume Boivin croit que celui-ci a tout ce qu’il faut afin que cela ne se produise pas.

« Il n’est pas impressionné par les grandes vedettes ou les autres compétiteurs. Il est un peu cocky, mais il faut aussi l’être un peu pour performer à ce niveau-là », affirme Lavallée, ajoutant que le champion canadien espoirs 2009 est un très bon joueur d’équipe.

Qu’est-ce qui attend maintenant le coureur de 21 ans ? Tant Keven Lacombe qu’Alexandre Lavallée s’entendent sur un point : le médaillé de bronze pourrait faire sa marque dans les courses d’un jour.

« Il est âgé de seulement 21 ans, alors il a encore beaucoup d’années devant lui et beaucoup d’espace pour s’améliorer. Il a toutes les qualités pour devenir un bon coureur de Classiques », soutient Lacombe.

« Je ne suis pas prêt à dire que Guillaume est un pur sprinter. Je le vois plutôt comme un baroudeur dans des courses d’un jour comme des Classiques », croit l’ancien directeur sportif. « Il a un peu le même style que Dominique Rollin. Présentement, il est dans une excellente situation en courant pour l’équipe de Steve Bauer. Guillaume est un peu le même type de coureur que Steve, alors celui-ci peut savoir exactement comment il se sent parce qu’il est déjà passé par là. C’est une très bonne chose pour son développement. »

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de vélo de Sportcom
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive