Sélections olympiques

Dasha Gaïazova s’offre un cadeau de fête et de Noël

Montréal, 22 décembre 2009 – À deux jours de son anniversaire et trois de Noël, la fondeuse de Montréal Dasha Gaïazova s’est offert un très beau cadeau, soit celui de se qualifier sur l’équipe olympique qui sera à Vancouver en février prochain.

L’athlète de 25 ans a complètement dominé les sélections olympiques ne laissant aucun choix aux décideurs. Elle a remporté trois des quatre courses et fini troisième au 30 km classique, qui était présenté mardi à Canmore, en Alberta.

« Je n’avais aucune attente avec cette distance, a lancé la principale intéressée. La dernière fois que j’ai pris le départ de 30 km classique je n’ai même pas terminé la course. » Elle a réalisé un chrono de 1 h 38 min 53,2 s, Madelaine Williams d’Edmonton qui a remporté ce 30 km classique, avec un temps de 1 h 36 min 53,6, a aussi obtenu son laissez-passer. Gaïazova et Williams rejoignent donc Sara Renner, médaillée d’argent au relais sprint à Turin, Chandra Crawford, championne olympique au sprint à Turin, et Perianne Jones.

« Je suis vraiment contente, a poursuivi Gaïazova. J’ai tellement mis toutes mes énergies pour bien me préparer en vue de ses sélections. C’est vraiment un rêve qui se réalise surtout que c’est chez nous au Canada. »

Gaïazova n’avait pas réussi à se qualifier pour les Jeux olympiques de Turin. « J’étais réserviste et j’ai dû regarder les Jeux dans mon salon. Si je n’avais pas été capable de me qualifier, c’est sûr que j’aurais pris l’avion pour me rendre le plus loin possible de Vancouver pour être sûr de rien voir. »

Maintenant, qu’elle y est, elle n’a pas l’intention d’y aller en touriste parce qu’elle vise une place parmi les 20 premières dans au moins une course.

La liste officielle n’était pas encore sortie au moment de mettre sous presse, mais la Montréalaise n’avait aucun doute dans son esprit. Elle était tellement libérée que moins de cinq heures après avoir fini un 30 km, elle était dans un centre d’achat pour effectuer des emplettes de Noël.

Gaïazova ne connaît pas encore le calendrier qui l’attend d’ici les Jeux olympiques, mais elle aimerait prendre part au Tour de ski, qui commencera le 1er janvier en Allemagne et qui se conclura le 10 janvier.

Rien de confirmé chez les hommes
Chez les hommes, le choix s’annoncera plus compliqué puisque les quatre courses des sélections olympiques ont été remportées par quatre fondeurs différents. Malheureusement, les Québécois n’ont pu s’imposer.

Mardi, au 50 km classique, Frédéric Touchette a été le meilleur Québécois en prenant le septième rang avec un temps de 2 h 25 min 45,4 s. La course a été gagnée par Brian McKeever qui a mis 2 h 21 min 08,5 s pour franchir la ligne d’arrivée. McKeever pourrait devenir le premier athlète à se qualifier pour les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques d’hiver.

Rédaction : Marco Brunelle


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive