Coupe du monde de Davos

« Il me manque encore ma sixième vitesse » - Alex Harvey

Montréal, 13 décembre 2009 – Alex Harvey a terminé 49e des qualifications du sprint 1 km style libre de la Coupe du monde de ski de fond de Davos, dimanche, en Suisse. L’athlète de 21 ans a enregistré un temps de 3 min 55,07 s, ratant ainsi le couperet des 30 premiers retenus pour les rondes éliminatoires par un peu plus de 3 secondes.

Comme ce fut le cas la veille au 15 km style libre, l’Ontarien Devon Kershaw a été le meilleur représentant canadien en terminant 23e. L’athlète de Sudbury a vu son parcours s’arrêter lorsqu’il a pris le cinquième rang de son épreuve de quarts de finale.

Les Norvégiens John Kristian Dahl et Petter Northug ont réalisé le doublé, tandis que le Russe Alexey Petukhov a complété le podium.

« Je trouve que j’ai bien skié. Il y avait une longue montée et j’ai été fort jusqu’à la fin, contrairement à d’autres qui ont explosé au sommet de la côte », a expliqué le fondeur québécois. « Je me sentais bien jusqu’à la fin, sauf qu’il me manque encore ma sixième vitesse et l’étincelle pour être assez vite. Ça s’en vient et je suis super content de ma forme à ce temps-ci de l’année. C’est plate de ne pas finir dans les points (30 premiers), mais en courant en Coupe du monde, j’ai toujours une idée précise de ma forme. »

Harvey, qui en est à sa première saison complète en Coupe du monde savoure pleinement son expérience.

« Je suis encore jeune et cela aurait pu être risqué, car ça peut être décevant de se faire battre souvent en compétition », précise-t-il en ajoutant qu’il avait besoin de sortir de sa zone de confort dans laquelle il serait resté s’il était demeuré en Amérique du Nord pour faire des courses en cette première moitié de saison.

« En Coupe du monde, un écart de cinq secondes équivaut à six places, alors ça te force à te pousser tout le temps. J’ai besoin de faire des courses pour m’entraîner, alors c’est encore mieux pour moi. »

Le prochain rendez-vous d’Alex Harvey aura lieu la semaine prochaine, à Rogla (Slovénie), où un sprint classique et un 30 kilomètres classique départ groupé seront au programme. Harvey ne s’en cache pas : cette deuxième épreuve sera son premier vrai test cette saison.

« Quand j’ai vu le calendrier de la Coupe du monde en mai dernier, je me disais que je voudrais commencer à être dans le coup à partir de ce moment-là. J’ai plus d’énergie qu’à la même date l’an dernier et je pense que ça va bien. »

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive