Alex Harvey déjoué par les conditions du parcours

Montréal, 21 novembre 2009 – Un parcours en mauvaise condition a causé des maux de tête au fondeur Alex Harvey à la Coupe du monde de Beitostölen, en Norvège, samedi, lui qui a été relégué au 43e rang de l’épreuve du 15 kilomètres style libre.

Le Norvégien Ronny Andre Hafsaas a fait plaisir à ses nombreux compatriotes présents en remportant la médaille d’or grâce à un temps de 34 min 42,1 s. L’athlète de 24 ans en était seulement à sa deuxième Coupe du monde en carrière.

Hafsaas a devancé son plus proche rival, le Français Vincent Vittoz, par seulement 2 dixièmes de seconde. Le Finlandais Matti Heikkinen a mis la main sur le bronze après avoir accumulé 6,6 secondes de retard.

Ivan Babikov a été le meilleur Canadien samedi. L’Albertain s’est classé au 28e échelon (35 min 42,1 s). L’Ontarien Devon Kershaw a fini 37e (35 min 59,5 s), le Yukonnais Graham Nishikawa 66e (36 min 46,3 s) et l’Albertain Robin McKeever 80e (37 min 28,7 s).

Harvey, 83e après 1,4 kilomètres, a de son côté terminé à 1 minute et 28,7 secondes du vainqueur.

« C’était vraiment de la merde. C’était de la glace avec comme du sel par-dessus, a expliqué le résidant de Saint-Ferréol-les-Neiges. Je n’étais pas capable de skier. À chaque fois que je poussais, je dérapais. Quand j’ai passé la ligne, je n’étais même pas fatigué. »

À l’épreuve féminine du 10 kilomètres style libre, Chandra Crawford était la seule Canadienne en action. L’Albertaine a pris la 86e place, à plus de 5 minutes et 30 secondes de la gagnante.

Dimanche, Harvey participera au relais 4x10 kilomètres en compagnie de Babikov, Kershaw et Nishikawa. Le Québécois devrait être le troisième relayeur de l’équipe.

En l’absence du Britanno-Colombien George Grey, les Canadiens n’ont aucun objectif précis, d’autant plus que 40 centimètres de neige sont attendus ces prochaines heures sur Hamar.

« J’ai confiance en notre équipe de fartage, mais les skis vont être un gros facteur demain (dimanche) », a souligné Harvey, heureux de constater que la neige granuleuse disparaîtra.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive