Une première année olympique pour Alex Harvey

Montréal, 18 novembre 2009 – À moins de 100 jours des Jeux olympiques de Vancouver, Alex Harvey entamera la première année olympique de sa carrière samedi, à la Coupe du monde de ski de fond de Beitostölen (Norvège), première étape du circuit cette saison. L’athlète de 21 ans sera au départ d’un 15 kilomètres style libre.

Au cours des dernières saisons, l’athlète qui est conseillé par Louis Bouchard atteignait son pic de forme au mois de mars. La présentation des Jeux olympiques à la mi-février a donc nécessité une modification.

« J’ai fait un peu plus d’heures d'entraînement et la différence majeure est le moment où j’ai commencé à faire des entraînements de haute intensité, soit trois semaines plus tôt que dans les années passées. Chaque année, je suis capable d’absorber une nouvelle charge d’entraînement et je récupère plus rapidement », explique Harvey, qui augmente son volume d’entraînement de 10% à chaque année.

Même s’il est en avance sur son calendrier habituel, l’athlète de Saint-Férréol-les-Neiges ne s’attend pas à des résultats exceptionnels en ce début de saison. Harvey a déjà eu l’occasion de juger de son niveau de forme la fin de semaine dernière, en Suède, dans le cadre de courses préparatoires.

« Disons que je ne suis pas au même niveau que Devon (Kershaw, son coéquipier qui a remporté l’épreuve de 15 kilomètres libre dimanche). Par contre, je commence mieux que les autres années et je ne suis pas loin des gagnants. Ceux qui ont terminé entre les deuxièmes et quatrièmes places sont tous des gagnants de Coupes du monde. »

Au-delà de ces premières indications, ce qui met Harvey en confiance est surtout que les fondeurs des autres nations sont présentement en processus de sélection olympique. Ceux-ci sont déjà au sommet de leur forme pour tenter de décrocher leur laissez-passer pour Vancouver, ce qui n’est pas le cas pour le Québécois qui a déjà répondu aux critères de sélection.

« Aux courses de la semaine dernière, les autres équipes nationales sélectionnaient leurs athlètes qui feront les Coupes du monde. Et ceux qui ne sont pas en Coupe du monde, n’auront plus de chance d’aller aux Jeux, alors les athlètes des pays qui ont beaucoup de profondeur, comme la Norvège ou la Russie, seront en pleine forme », analyse le double médaillé de bronze en Coupe du monde l’an dernier.

Du côté canadien, l’équipe olympique prend forme, surtout chez les hommes, où Alex Harvey, Devon Kershaw, Ivan Babikov et George Grey figurent en tête du peloton. Chez les femmes, la liste se résume au nom de l’Ontarienne Perianne Jones.

Selon plusieurs facteurs, quatre ou cinq places devraient être encore disponibles, tant chez les hommes que chez les femmes, d’ici les dernières épreuves de sélection qui auront lieu en décembre en Colombie-Britannique et en Alberta. La Montréalaise Dasha Gaïazova sera au plus fort de la lutte, sans oublier Frédéric Touchette (Saint-Férréol-les-Neiges) qui pourrait lui aussi se démarquer en sortant de l’ombre de son concitoyen Harvey.

En préparation pour Vancouver, Alex Harvey participera au Tour de ski, une compétition de huit étapes présentée au début janvier dans trois pays différents.

« Le timing est bon pour moi, mais étant donné que ça sera ma première participation, je ne sais pas comment je pourrais réagir en participant à autant de courses en dix jours. J’aime mieux ne pas prendre de risque un mois avant les Jeux olympiques, alors je ne ferai que les trois premières. »

Quant au programme olympique, il s’annonce ambitieux pour Harvey, qui aimerait participer à cinq des six épreuves au programme.

« La décision finale se fera la veille de la course, mais j’aimerais bien faire cinq épreuves, soit le 15 km libre, le 30 km poursuite, le sprint par équipe (style libre), le relais et le 50 km classique. La première course au calendrier est le 15 km libre et c’est ma moins bonne course, alors ça serait une bonne façon de casser la glace, en plus d’être une bonne préparation pour les épreuves à venir. »

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive