Finales de la Coupe du monde

Un autre top-10 pour Alex Harvey

Montréal, 21 mars 2009 – Huitième la veille au prologue style libre des Finales de la Coupe du monde de ski de fond, Alex Harvey a une fois de plus obtenu ce classement, samedi, à la poursuite 20 km de Falun, en Suède. Le jeune fondeur a terminé à 12,2s du premier, le Suisse Dario Cologna. Sur le podium, Cologna a été accompagné du Suédois Marcus Hellner (à 1,7s) et de l’Allemand Tobias Angerer (à 2,4s).

Chez les autres Canadiens, Devon Kershaw a terminé 21e, Ivan Babikov 29e, George Grey 30e et David Nighbor 53e.

« Je suis vraiment content de finir encore une fois dans le top-10. Je n’en reviens pas, sauf que mes skis étaient un peu lents aujourd’hui (samedi) et je sens que j’aurais pu faire mieux qu’une huitième place », a indiqué Harvey.

« J’essayais d’être dans les premiers du groupe de tête, mais je ne pouvais pas. En haut des montées, j’étais dans les cinq premiers, mais une fois dans les descentes, je me faisais rattraper », a mentionné l’athlète de Saint-Férréol-les-Neiges, ajoutant qu’il aurait bien aimé batailler dans les quatre sprints intermédiaires pour aller chercher de secondes de bonification.

Peu de temps avant la transition de mi-course où les participants doivent changer leurs skis et bâtons de style classique pour des skis et bâtons de pas patin, l’athlète de 20 ans a augmenté le rythme pour faire la jonction avec le groupe de tête. Même s’il a réussi cette opération, Harvey a ensuite perdu de précieuses secondes dans la transition.

« Mon ski droit a collé sur le tapis et je suis presque tombé, tandis que ma botte gauche était prise dans ma fixation, alors ça m’a pris un peu de temps avant de bien mettre mes skis de patin », a soutenu celui qui a pu profiter d’un faux plat montant pour rejoindre le groupe de tête dès le début de la deuxième moitié de course.

Malgré ces pépins, Harvey s’est dit satisfait de sa journée. « Si quelqu’un m’avait dit en début de saison que je ferais un top-10 en Coupe du monde, je ne l’aurais pas cru ! » a conclu celui qui est double médaillé de bronze en Coupe du monde cette saison.

Gaïazova se fait rattraper par la fatigue
À la poursuite féminine de 10 kilomètres, Dasha Gaïazova, seule Québécois en lice, a terminé en 53e place, à 2min 32,3s de la gagnante, la Finlandaise Riitta-Liisa Roponen. La Norvégienne Therese Johaug (à 1,3s) et la Polonaise Justyna Kowalczyk (à 4,2s) sont montées sur les deuxième et troisième marches du podium.

Sara Renner a été la meilleure Canadienne en prenant le 28e rang, à 1min 09,3s, tandis que Perianne Jones a fini 59e à 3min 57,0s de Roponen.

« Je ne suis pas très contente de ce résultat. J’ai bien fait dans la partie en classique, mais j’ai commencé à perdre des places en pas de patin. Je pense aussi que les conditions de neige molle et la fatigue qui s’accumule depuis que je suis en Europe peuvent expliquer mon résultat », a soutenu Gaïazova, qui a remis un temps de 31min 57,0s.

La Montréalaise, chez qui on a diagnostiqué une intolérance au gluten l’automne dernier, sent qu’elle reprend pleinement sa santé en main depuis qu’elle a radicalement modifié son alimentation. « Je me sens plus en santé et je peux pousser plus fort dans les courses. Il faut un an avant que je guérisse complètement, alors je pense que l’année prochaine, je pourrai avoir des attentes plus élevées. »

Des épreuves de poursuite style libre (départ handicap) seront présentées dimanche.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive