Finales de la Coupe du monde

Alex Harvey bien placé après le prologue

Montréal, 20 mars 2009 – Les résultats obtenus cette saison par Alex Harvey en Coupe du monde ne sont pas un feu de paille. Vendredi, au prologue style libre 3,3 kilomètres de Falun (Suède) comptant pour les Finales de la Coupe du monde de ski de fond, Harvey a décroché la huitième place, accusant un retard de 9,3s sur le vainqueur, l’Allemand Axel Teichmann. Le Suisse Dario Cologna (à 0,2s), vainqueur du Tour de ski 2009, a terminé deuxième, tandis que le Tchèque Martin Koukal (à 5,3s) a pris le troisième rang.

Notons au passage que le Québécois a terminé tout juste derrière le Norvégien Petter Northug, grande vedette des récents Championnats du monde, où il avait récolté trois médailles d’or. Les Canadiens George Grey, Ivan Babikov, Devon Kershaw et David Nighbor ont respectivement terminé 19e, 40e, 62e et 83e.

À l’origine, l’athlète de Saint-Férréol-les-Neiges ne devait même pas être présent à ce dernier arrêt de la saison. C’est après sa brillante troisième place du 50 kilomètres classique de Trondheim, samedi dernier en Norvège, que la fédération internationale a décidé d’accorder une place supplémentaire pour le Canada.

« Ç’a bien été ! Huitième dans une Coupe du monde, disons que je ne peux pas dire que ça ne s’est pas bien passé, a confié Harvey. Le parcours était vraiment difficile et il y avait 82 mètres d’ascension verticale pour chacune des deux boucles. J’avais un peu peur du parcours, car les montées abruptes en style libre, c’est ma faiblesse, sauf qu’en même temps, je savais que la forme était là. J’ai fait le premier kilomètre de façon conservatrice où j’étais provisoirement 31e. Ensuite, j’ai fini fort en étant capable de relancer dans les montées. »

Plus important encore que son classement du jour, Harvey frappe à la porte du top-30 (ndlr : le groupe rouge) du classement général de la Coupe du monde des épreuves de distance. S’il termine dans les 30 premiers de ce classement, ce qui devrait logiquement arriver, il profitera de plusieurs avantages dès la saison prochaine.

« Ça veut dire que je pourrai participer à toutes les Coupes du monde et que la FIS (Fédération internationale de ski) va payer les dépenses de courses, alors ça va sauver beaucoup d’argent à Ski de fond Canada. En plus, ça donnera plus de places pour les Canadiens. Un autre avantage d’être dans le groupe rouge, c’est que tu as toujours de bonnes places de départ dans les courses en départ de masse. »

Au prologue féminin de 2,5 kilomètres, la Montréalaise Dasha Gaïazova a terminé en 55e place en remettant un temps de 7min 56s, accusant un retard de 43,5s sur la première, l’Allemande Claudia Nystad. La Suédoise Charlotte Kalla et la Polonaise Justyna Kowalczyk ont complété le podium.

Perianne Jones (à 40,4s) a été la meilleure Canadienne avec une 52e place, tandis que Sara Renner (à 45,0s) a fini 58e.

Les fondeurs seront de retour en piste samedi afin de prendre part à l’épreuve de poursuite.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive