Coupe du monde

Alex Harvey se fait jouer un tour

Montréal, 12 mars 2009 – Après avoir impressionné en qualification, Alex Harvey s’est fait joué un tour en quart de finale du sprint style classique 1,6 km de la Coupe du monde de ski de fond de Trondheim, jeudi, en Norvège. Harvey a obtenu le 27e rang, tandis que son compatriote Devon Kershaw a fini 24e. Les Norvégiens ont réussi le triplé grâce aux prestations de Ola Vigen Hattestad, Petter Northug et John Kristian Dahl.

En qualification, l’athlète de Saint-Férréol-les-Neiges avait pris le 16e rang, obtenant du même coup le meilleur résultat canadien. Les choses se sont toutefois compliquées en quart de finale où Harvey et Kershaw sont restés dans la porte de départ. Les deux coéquipiers ont cru que les officiels demanderaient de reprendre le départ en raison de la sortie hâtive d’un concurrent suédois.

« J’étais sûr que c’était un faux départ, mais les officiels n’ont rien dit et tout le monde est parti. Même l’annonceur a dit au micro qu’il s’agissait d’un faux départ. Devon (Kershaw) et moi avons vraiment dû forcer pour rejoindre les autres », a commenté Harvey sans amertume. « Mes skis n’étaient pas très rapides et j’ai terminé sixième. Nous avons pu rattraper les autres, mais après avoir dépensé beaucoup d’énergie, il ne nous en restait plus pour sprinter. »

Malgré sa mésaventure, Harvey garde en tête qu’il est de calibre pour rivaliser avec les meilleurs, même s’ils sont chez eux. Depuis le début de la saison, les Norvégiens ont outrageusement dominé les épreuves de sprint. Au classement général de la spécialité, quatre Norvégiens se retrouvent dans les cinq premières places. En fait, les deux seuls sprints de la Coupe du monde qui n’ont pas été remportés par des Norvégiens étaient des courses où ils étaient absents.

« J’étais vraiment surpris de ma course en qualifications surtout qu’ici, c’était le sprint le plus difficile, car il y avait 21 Norvégiens. C’était donc dur de se qualifier, alors je n’en revenais pas de finir à 2,5 secondes du premier », a soutenu le jeune athlète qui, dans les épreuves de sprint, excelle habituellement en style libre.

Au sprint style classique 1,4 km féminin, les Canadiennes qui n’ont pas été en mesure de passer la ronde des qualifications où seules les 30 premières étaient retenues. L’Albertaine Sara Renner a été la meilleure représentante de l’unifolié en terminant 32e, devançant tout juste sa compatriote Perianne Jones, 33e. La Montréalaise Dasha Gaïazova a pris le 37e rang, ratant sa qualification de 1,49 seconde.

En finale, la Slovène Petra Majdic s’est imposée devant la Slovaque Alena Prochazkova et la Polonaise Justyna Kowalczyk.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive