Championnats du monde

Le relais canadien parmi les grands

Montréal, 27 février 2009 – Le relais canadien masculin a causé une surprise, vendredi, aux Championnats du monde de ski de fond disputés à Liberec (République tchèque), en prenant le cinquième rang à l’épreuve du 4x10 km. Composée de Devon Kershaw (style classique), George Grey (style classique), Ivan Babikov (style libre) et Alex Harvey (style libre), l’équipe canadienne a accusé un retard de 1min 31,3 secondes sur les vainqueurs, les Norvégiens.

Au sprint final, Petter Northug a devancé l’Allemand Axel Teichmann de 2,6 secondes, tandis l’équipe finlandaise a conclu au troisième rang, à 43,9 secondes des vainqueurs.

Kershaw a placé l’équipe canadienne en excellente position en demeurant dans le peloton de tête dès le premier échange. Au deuxième relais, George Grey a fait glisser son équipe en cinquième place, avant qu’Ivan Babikov ne remonte en quatrième place. Recrue à ces mondiaux, Alex Harvey a amorcé le relais final avec la médaille de bronze dans sa mire.

« Quand j’ai commencé mon relais, nous n’étions qu’à 32 secondes de la Finlande qui était en troisième place. J’étais sur l’adrénaline, alors je suis parti vraiment vite et je suis allé chercher 10 secondes après le premier de trois tours », a soutenu l’athlète de St-Férréol-les-Neiges, qui était talonné par les Italiens et les Suédois, lesquels étaient une quinzaine de secondes derrière lui.

« Nous étions rendus à 20 secondes de la médaille de bronze, alors je croyais qu’on pouvait finir sur le podium, sauf que j’ai un peu explosé en fin de course. Mais bon, je suis quand même content, car les derniers relayeurs, sont les plus forts de chaque pays. Il n’y a que l’Italien Dicenta qui m’a dépassé et il est champion olympique au 50 km libre en plus d’avoir terminé troisième à la poursuite plus tôt cette semaine », a poursuivi Harvey, qui a malgré tout enregistré le sixième meilleur temps des derniers relayeurs.

Même s’il a connu une baisse de régime, le jeune athlète s’est dit heureux de sa prestation. En analysant l’épreuve, Harvey croit que le Finlandais a cessé de se battre pour rattraper les deux meneurs, préférant ainsi assurer sa troisième place.

« Il est parti conservateur pour finir fort et a seulement géré l’écart qu’il avait. De notre côté, nous n’avions rien à perdre. Le Finlandais aurait pu avoir de mauvais skis ou tomber, alors je ne regrette rien », a précisé celui qui en est à sa première saison chez les seniors.

« Nous savions que si nous connaissions une bonne journée, nous pouvions nous classer dans les dix premiers. Ce n’est donc pas une super grosse surprise pour nous, mais ce l’est peut-être plus pour les gens au Canada. En fait, je me demande si le Canada a déjà fait un top-10 en relais masculin aux Championnats du monde… »

Si la participation d’Harvey au 50 km libre de dimanche reste à confirmer, il sera des épreuves de la Coupe du monde de Lahti, en Finlande, la semaine prochaine.

Samedi, Dasha Gaïazova prendra part au 30 km libre.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive