Championnats du monde

Harvey et Gaïazova se rendent en quart de finale

Montréal, 24 février 2009 – Les fondeurs Alex Harvey et Dasha Gaïazova ont atteint les finales des sprints style libre, mardi, pour finalement terminer respectivement aux 28e et 29e échelons des Championnats du monde de Liberec, en République tchèque.

Le Norvégien Ola Vigen Hattesdad et l’Italienne Arianna Follis ont été couronnés champions du monde. Hattesdad a battu son compatriote Johan Kjoelstad et le Russe Nikolay Morilov, tandis que Follis a vaincu l’Américaine Kikkan Randall et la Finlandaise Pirjo Muranen.

Chez les autres Canadiens, Philip Widmer a terminé 30e et Sean Crooks 48e. Du côté des Canadiennes, Perianne Jones s’est classée 55e et Shayla Swanson 63e.

En qualifications, Harvey et Gaïazova ont obtenu les 27e et 29e temps. Ils ont tous les deux été éliminés dans les quarts de finale.

Pour Harvey, il s’agit d’une deuxième épreuve de suite où il se retrouve parmi les 30 meilleurs à Liberec. Dimanche, il a pris le 22e rang de la poursuite. Il a aussi fini 36e du 15 km style classique vendredi. Rappelons que le skieur de Saint-Ferréol-les-Neiges participe à ses premiers mondiaux seniors.

Quant à Gaïazova, elle était vraiment satisfaite de sa performance. « Je m’étais fixé un objectif ambitieux. Je voulais vraiment finir dans le top-30. Je suis contente, surtout que je vois qu’il y a encore quelques petites choses que je peux améliorer pour le futur. »

« Quand je me suis qualifiée pour les vagues finales, je me suis dit que je n’avais plus trop de pression. J’ai essayé de skier le plus vite possible dès le départ, sans préparer de stratégie », a-t-elle poursuivi.

Ses adversaires étaient toutefois très coriaces. Elle a en effet affronté la Slovène Petra Majdic, meneuse du classement des sprints en Coupe du monde, Arianna Follis, gagnante de plusieurs Coupes du monde et médaillée d’or mardi, la Suédoise Anna Olsson, championne olympique de sprint par équipe à Turin, puis deux Allemandes, membres de l’équipe victorieuse aux Jeux de Salt Lake City.

« C’était un grand honneur de skier contre elles », a mentionné la Montréalaise.

Gaïazova aura le coeur plutôt léger samedi, au 30 km style libre, ayant le sentiment du devoir accompli. « Je voulais un top-20 à Whistler (Coupe du monde en janvier), je l’ai eu. Je voulais être première au classement général des Coupes Nor-Am, j’ai réussi. D’avoir un top-30 aux Championnats du monde, c’était mon dernier objectif », a-t-elle expliqué.

Ses attentes pour sa dernière course des mondiaux sont ainsi réalistes. « Je veux juste rester en contact avec le peloton le plus longtemps possible. Si je réussis à faire ça, je vais être très contente. »

Les sprints par équipe style classique seront à l’horaire des Championnats du monde mercredi.

Rédaction : Éric Gaudette-Brodeur


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive