Championnats du monde

Le 36e rang pour Harvey

Montréal, 20 février 2009 – Âgé de seulement 20 ans, le Québécois Alex Harvey était l’un des plus jeunes fondeurs à prendre part, vendredi, à l’épreuve de 15 km classique des Championnats du monde présentés à Liberec, en République tchèque. Pour la première course de sa carrière à des mondiaux seniors, l’athlète de Saint-Férréol-les-Neiges a été le deuxième meilleur canadien en terminant 36e alors que 75 compétiteurs étaient sur la ligne de départ.

L’Estonien Andrus Veerpalu (38 min 54,4 s) a remporté l’épreuve devant le Tchèque Lukas Bauer (39 min 0,7 s) et le Finlandais Matti Heikkinen (39 min 10,8 s). Harvey, qui était le sixième à prendre le départ, a pour sa part stoppé le chronomètre à 41 min 19,4 s.

« Nous avons eu les pires conditions pour faire du classique, a mentionné d’entrée de jeu l’athlète québécois. Il fallait prendre une chance de choisir les bons skis, surtout que j’étais dans les premiers à partir. À cinq minutes du départ, je ne savais pas encore lesquels j’allais utiliser. »

C’est une température oscillant au-dessus et sous le point de congélation ainsi que des averses de neige qui rendaient les skieurs hésitants. « Ça aurait pu refroidir comme la neige aurait pu se transformer en pluie. Ça compliquait les choses. »

Harvey a finalement opté pour une paire de skis sans cire, choix également fait par plusieurs fondeurs par la suite. « Je n’avais pas eu le temps de les essayer avant, alors, pour moi, ils ont été un peu trop lents pour la course », a-t-il expliqué.

Malgré tout, Harvey a trouvé qu’il s’en était bien sorti pour sa première épreuve des Championnats du monde. « Il ne faut pas trop blâmer les skis. Ça n’a pas été une mauvaise course. »

George Grey, 21e en 40 min 20,6 s, a été le meilleur canadien. « Me comparer à George peut être le meilleur indice pour moi puisque je courre souvent contre lui. La semaine passée, j’avais accusé un retard de 35 secondes sur lui (à cette épreuve, à la Coupe du monde de Valdidentro), et cette semaine, j’étais à minute. C’est l’une des raisons pour laquelle je pense que ce n’était pas une super course. »

Les Canadiens Devon Kershaw et Christopher Butler, aussi du départ du 15 km classique, ont respectivement terminés aux 37e et 54e échelons.

Harvey a avoué avoir ressenti un peu de nervosité avant sa course. « J’étais un peu plus nerveux que d’habitude, car ça reste mes premiers vrais Championnats du monde. Les mondiaux juniors, ce sont aussi une compétition internationale, mais ici, je suis avec les meilleurs au monde et je savais qu’ils étaient au meilleur de leur forme. »

Le fondeur québécois sera de retour à l’action dimanche, pour prendre part à la poursuite de 30 km. Présentée sous la forme d’un duathlon, elle comprendra 15 km en style classique et 15 km en style libre. « C’est ma course préférée dans les épreuves de distance alors j’ai hâte », a conclu Harvey.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive