Coupe du monde

Gaïazova termine 35e

Montréal, 22 janvier 2008 – À sa première épreuve internationale cette saison, Dasha Gaïazova (47 min 22,4 s), de Montréal, a pris le 35e rang de la poursuite 15 km de la Coupe du monde de ski de fond de Canmore présentée mardi, en Alberta. La Montréalaise a accusé un retard de 4 min 52,1 s sur la gagnante, la Polonaise Justyna Kowalczyk.

L’équipe russe a fait flèche de tout bois en classant quatre de ses représentantes dans les neuf premières, dont les deuxième et troisième places de Evgenia Medvedeva et Olga Rotcheva. Sara Renner (45min 40,7 s) a été la meilleure Canadienne en terminant au 25e rang.

Chez les hommes, Chris Jeffries (1 h 23 min 37,3 s), de Chelsea, a pris le 44e rang de la poursuite de 30 km remportée par le Russe Nikolay Pankratov (1 h 16 min 33,8 s).

« C’est une bonne course pour moi, mais ce n’est pas une course extraordinaire », a avoué Gaïazova qui n’était pas des plus reposée physiquement avant le début de la Coupe du monde. « J’ai manqué d’énergie », a-t-elle ajouté.

La Montréalaise, qui n’avait pas connu un début de saison à la hauteur de ses attentes à l’entraînement, a commencé à faire des changements à ce niveau. « J’ai eu de la difficulté à l’entraînement au début de la saison. J’ai modifié les choses pour que ça fonctionne bien et afin d’être plus reposée. Ça commence à faire effet, mais pas encore tout à fait. »

« J’étais très excitée de commencer ma saison et je crois que j’ai un peu trop skié à l’entraînement », a expliqué la Québécoise, qui a par ailleurs obtenu le troisième meilleur résultat canadien de la journée. « J’étais trop motivée pour écouter mon corps qui me demandait de me reposer. Maintenant je vais m’entraîner plus intelligemment », a soutenu la fondeuse qui a rajouté que c’était « une bonne course dans les circonstances. »

Gaïazova ne participera pas au sprint classique prévu mercredi, à Canmore, mais sera de retour à la compétition vendredi à l’occasion du 10 km style libre. « J’ai une bonne expérience de la piste ici et j’ai bien hâte de m’élancer au 10 km libre vendredi », a conclu la Québécoise qui, pour l’occasion, a l’objectif de terminer parmi les 30 premières.

Rédaction : Mathieu Laberge et Émilie Bouchard Labonté


une page mise en ligne par

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net