Championnat canadien

Alex Harvey : champion canadien toutes catégories

Dasha Gaïazova l’emporte chez les dames

Montréal, 7 mars 2006 – Son objectif était de défendre son titre canadien chez les juniors, mais Alex Harvey a fait bien plus. Il a enregistré le temps le plus rapide de la journée au 10 km classique et il se sauve avec le titre de champion canadien senior, un exploit réalisé à seulement 17ans. Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a complété le parcours en 29 minutes 21,30 secondes, 1,5 seconde plus rapide que l’Ontarien Stephen Hart. Graham Nishikawa, de Whitehorse, a fini troisième (29 :25,6), tandis que les Olympiens Drew Goldsack (29 :49,0) et Chris Jeffries (29 :50,0) ont respectivement terminé 6e et 7e.

Harvey, bien que satisfait de sa performance, ne claironnait pas sa victoire sur tous les toits. « Tout mon plan d’entraînement était axé en fonction de cette semaine. Je savais que je pouvais viser un top 5 parce que les gars qui étaient aux Olympiques allaient être un peu fatigués. Je ne pensais toutefois pas gagner. C’est super plaisant. C’est de bons points pour moi. » Il manquait aussi quelques-uns des meilleurs athlètes canadiens, entre autres Devon Kershaw, qui est devenu, mardi, le premier fondeur du pays à gagner une médaille en Coupe du monde depuis qu’un certain Pierre Harvey s’était hissé sur le podium à la fin des années 80.

« Le parcours est très difficile et j’aime ça, a poursuivi Alex Harvey. Dans le dernier kilomètre et demi, il y a des montées à pic avec des relances sur le haut des montées. Je pense qu’à ce moment-là, ça se passe dans la tête. En plus, je dois dire que j’avais de très bons skis. »

Dasha Gaïazova abondait dans le même sens. « Les conditions changeaient très rapidement et c’était tout un casse-tête pour les entraîneurs et les techniciens. Je pense que toute l’équipe du Québec avait de bons skis. » Portée par ses skis, la skieuse montréalaise a enlevé les honneurs du 5 km classique en 15 minutes 40,7 secondes. Elle devance l’Olympienne Milaine Thériault (Nouveau-Brunswick) de 38,2 secondes.

En l’absence des Beckie Scott, Sara Renner et Chandra Crawford, Gaïazova aurait été déçue de ne pas gagner. « Milaine a connu une année difficile, elle a été malade et elle revient des Jeux. Je suis contente d’être capable de la battre.

« Chaque année, ça me prend du temps pour atteindre un bon niveau de performance. C’est toujours pareil. Je suis en ce moment, au sommet de ma forme, je me sens très bien. Il faut cependant que je trouve une façon d’être aussi en forme en décembre, au moment des sélections pour les grosses compétitions. Ça fait deux fois (championnats du monde et Jeux olympiques) que je passe proche. C’est mon défi pour l’année prochaine. »

Christine Bisson, de Charlesbourg, a fini cinquième, à 52,2 secondes, de Gaïazova.

Au programme mercredi, le 10 km style libre départ groupé pour les femmes et le 15 km style libre départ groupé pour les hommes. Étant donné que les juniors et les seniors ne partent pas en même temps, Alex Harvey ne pourra rééditer son exploit puisque les temps ne seront pas comparables.

Rédaction : Caroline Larose


une page mise en ligne par

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net