Championnats du monde

Chris Jeffries contraint à l’abandon

Montréal, 27 février 2005 – Le skieur de fond Chris Jeffries a donné tout ce qu’il avait dimanche, dans le 50 km classique des championnats du monde à Obertsdorf, en Allemagne, mais sa blessure au pied droit est revenue le hanter et l’a contraint à l’abandon à la mi-course.

L’athlète de Chelsea, en Outaouais, qui, avant les mondiaux n’avait pas skié en compétition depuis près d’un mois, a bien démarré la course, comme en témoigne son 27e rang au premier temps de passage (1,8 km). Toutefois, la situation s’est vite détériorée, et il occupait le 57e rang lorsqu’il a mis un terme à sa course.

« Les douleurs ont commencé pendant la course. De plus, je n’avais pas assez de puissance dans les poussées, et je ne pouvais maintenir le rythme dans les montées. Mon pied n’était pas prêt pour un 50 km classique. En pas de patin, ce n’est pas si mal car il y a moins de mouvements dans la région des pieds, mais en classique cela demande beaucoup d’étirements de la plante du pied, où se trouve justement ma blessure. Plus la course avançait, plus je sentais que je me causais du tort.

« Je vais m’entraîner au cours des deux prochains jours et, ensuite, je devrai décider si je peux prendre part aux prochaines Coupes du monde ou si je suis mieux de mettre un terme à ma saison. Jusqu’à présent, c’est une deuxième moitié de saison frustrante pour moi », a ajouté l’athlète de 27 ans.

L’Ontarien Dan Raycroft a été le meilleur Canadien, obtenant le 31e rang grâce à son chrono de 2 h 31 min 26,5 secondes. Il s’agissait également du meilleur résultat nord-américain dans cette épreuve dominée par trois Norvégiens. Dans l’ordre, Frode Estil (2 h 30 min 10,1), Anders Aukland (2 h 30 min 10,8) et Odd-Björn Hjelmeset (2 h 30 min 11,5) sont montés sur les trois marches du podium.

Rédaction : Christian Jutras


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive