Coupe Canada

Chris Jeffries et Dasha Gaïazova médaillés

Montréal, le 27 novembre 2004 – Chris Jeffries est passé bien près de remporter l’or au duathlon 15 km comptant pour la Coupe Canada de ski de fond, samedi, à Vernon (Colombie-Britannique). Le fondeur de Chelsea (Outaouais) a été devancé de quelques centimètres par l’Ontarien Devon Kershaw. L’Albertain Kit Richmond a pris la troisième place.

Épreuve présentée depuis quelques années en ski de fond, le duathlon consiste en une première moitié de course où les skieurs utilisent la technique classique pour ensuite changer rapidement de skis et de bâtons et enchaîner en technique de pas de patin.

Dès le deuxième des trois tours de la section de pas de patin, les deux meneurs ont graduellement accéléré le rythme pour, ce qui a sensiblement réduit la grosseur du peloton.

« Nous étions un petit groupe avec encore un kilomètre (en montée) à faire avant l’arrivée. À ce moment, Devon et moi avons creusé un écart de 5 secondes sur le troisième », a expliqué Jeffries, victorieux au 15 km style libre de jeudi dernier. « Dans le dernier droit, j’étais en avance, mais avec 10 mètres à faire, j’ai vu un de ses skis à ma droite. Je ne peux pas être déçu, car je ne pouvais pas aller plus vite dans le dernier kilomètre. »

Jeffries a affirmé qu’il a cru en ses chances de l’emporter, même si Kershaw est reconnu pour ses qualités de sprinter. « L’an dernier, il (Kershaw) a gagné le circuit canadien des épreuves de sprint, mais je savais qu’à la fin d’un 15 km de course, j’avais une chance, car il y a une différence entre sprinter après 1,5 km et 15 km. »

Graham Nishikawa, anciennement du Yukon, mais qui vient tout juste de s’établir au Québec, a pris le dixième rang de la compétition.

Dasha Gaïazova médaillée de bronze chez les femmes
Chez les femmes, Beckie Scott a survolé l’épreuve féminine de duathlon 10 km. Milaine Thériault, du Nouveau-Brunswick, a terminé deuxième, suivi de la Québécoise Dasha Gaïazova.

« Je suis très contente ! J’étais un peu fatiguée cette semaine après avoir enchaîné plusieurs entraînements. Mais après un peu de repos, ma force est revenue », a indiqué la médaillée de bronze.

La Montréalaise s’est détachée du peloton principal peu avant la transition vers le style libre. « Je suis restée avec Madeleine (Williams, qui a terminé quatrième) et nous avons travaillé ensemble jusqu’à 1,5 kilomètre de l’arrivée, où j’ai pu accélérer. »

À sa première année au sein de l’équipe nationale, Gaïazova a eu un été bien occupé comme elle l’explique : « La plus grosse différence, c’est que j’ai pu skier sur la neige à chaque mois, que ce soit lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande ou sur un glacier en Alberta. Je ne peux pas dire qu’à ce stade-ci de l’année je peux noter une différence, mais ça devrait paraître aux sélections pour les championnats du monde à Québec dans deux semaines. »

La conclusion de la Coupe Canada aura lieu dimanche avec la présentation de l’épreuve de sprint classique.

Rédaction : Mathieu Laberge


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive