Le podium masculin du 15 kilomètres style libre
au Mont Sainte-Anne le 19 décembre 2004
photo : Mathieu Laberge, Sportcom

Sélections pour les championnats du monde

Chris Jeffries et Milaine Thériault intouchables

Malgré une médaille de bronze, Dasha Gaïazova rate sa place pour les Mondiaux

St-Férréol-les-Neiges, 19 décembre 2004 (Sportcom) – La cinquième et dernière journée des sélections de l’équipe canadienne pour les championnats du monde de ski de fond a été à l’image de la série, dimanche, au Parc du Mont Ste-Anne. Encore une fois, Chris Jeffries et Milaine Thériault ont été dominants. Les deux athlètes ont remporté leur quatrième victoire, assurant ainsi leur place pour les Mondiaux de février prochain.

Chez les hommes, Chris Jeffries (33min 23,7s) a survolé le 15 kilomètres style libre (départ individuel) pour devancer Gordon Jewett (34min 17,4s) et David Nighbor (34min 33,0s).

« C’était vraiment une bonne semaine! Avant les sélections, je voulais gagner les deux courses de style libre. Mais quatre victoires, je ne peux pas en demander plus! » a souligné l’athlète de Chelsea, visiblement satisfait.

Le fondeur de 26 ans mettra le cap sur Canmore (Alberta), afin de participer à un camp d’entraînement de l’équipe nationale. Il quittera ensuite pour l’Europe, le 9 janvier, où il amorcera sa saison en Coupe du monde.

« Cette année, en Coupe du monde, je vise une place dans les 30 premiers et dans les 25 premiers aux championnats du monde. Le 15 kilomètres style libre individuel est l’épreuve où je vais miser le plus. Le relais sera aussi à surveiller. Nous avons des gars forts dans les deux disciplines et je pense qu’on pourra faire de très bonnes courses. Il est réaliste de penser que nous pourrons qualifier le Canada pour les Jeux olympiques. »

Pour atteindre cet objectif, le relais canadien devra terminer dans les 12 premiers aux championnats du monde.

Graham Nishikawa, deuxième meilleur Québécois avec une sixième place, est passé bien près de monter sur le podium. N’eut été d’une chute, le skieur originaire du Yukon aurait certainement mérité une médaille, car il a terminé à seulement 6,3 secondes du médaillé de bronze.

« J’ai relevé la tête et je me suis rendu compte que je ne me dirigeais pas dans la bonne direction. Je ne peux pas croire que je suis tombé… » a expliqué Nishikawa, qui a brisé une botte dans cet accident.

Cependant, tout n’est pas perdu pour l’athlète, car il a mérité son billet pour l’équipe canadienne qui participera aux compétitions continentales européennes, ce qu’il voit d’un très bon œil. « Courir en Europe, c’est faire le plein d’expérience. Le niveau de compétition est très relevé. Si je suis sélectionné, je serai là pour faire de mon mieux. »


Le podium féminin du 10 km style libre
au Mont Sainte-Anne le 19 décembre 2004
photo : Mathieu Laberge, Sportcom

Pas de Mondiaux pour Dasha Gaïazova
Encore une fois, Milaine Thériault (23min 54,8s), du Nouveau Brunswick, a fait la loi, cette fois-ci au 10 kilomètres style libre (départ individuel). Tara Whitten (24min 15,5s) a mérité la médaille d’argent et Dasha Gaïazova (24min 50,9s), de Montréal, la médaille de bronze.

Malgré cet troisième rang, la Québécoise rate sa place sa place pour les championnats du monde. Le mauvais choix de skis à l’épreuve de samedi et la contre-performance qui a suivi a fait mal à la Montréalaise au classement cumulatif. Gaïazova pourra toutefois participer au Coupes continentales européennes.

« Si j’avais eu de bons skis hier (samedi), la situation aurait été complètement différente. Dans ma tête, j’allais aux championnats du monde. Je suis en forme, mais ce sont les skis qui n’ont pas suivi. J’espère maintenant aller faire d’excellents résultats en Coupes continentales pour essayer de me qualifier pour les dernières étapes de Coupe du monde de la saison. Aujourd’hui (dimanche), je suis satisfaite, car c’est le mieux que je peux faire en style libre qui n’est pas ma spécialité »

Gaïazova aurait pu améliorer son classement, mais elle est entrée en collision avec une autre coureuse qui était déjà au sol et qu’elle n’a pu éviter. Sans cet accro, l’écart qui la sépare de Thériault aurait été moins grand et elle aurait pu s’adjuger de la dernière place disponible pour les championnats du monde selon son entraîneur Luc Germain.

Du côté de la gagnante, celle-ci a déjà la tête aux prochaines étapes de la Coupe du monde et aux Jeux olympiques de Turin : « Quand j’ai arrêté de skier pour ma grossesse, j’étais en bonne progression, a expliqué la médaillée d’or. Maintenant, mon but est de retrouver ma forme et je crois que je suis près d’y arriver pour éventuellement atteindre mon sommet aux Jeux olympiques de Turin. Pour les prochaines Coupe du monde, je serais contente de finir dans les 30 premières, mais mon véritable objectif demeure de me classer dans les 20 meilleures. »

L’équipe canadienne des championnats du monde sera donc composée de Beckie Scott, Sara Renner, Milaine Thériault, Chandra Crawford et Tara Whitten chez les femmes, alors que du côté des hommes on retrouvera Chris Jeffries, George Grey, Dan Roycroft, Devon Kershaw et Gord Jewett. (Ndlr : cette liste n’était pas officielle au moment d’écrire ces lignes.)

Texte : Mathieu Laberge


Hommes, seniors, 15 kilomètres style libre
1- Chris Jeffries, 33m 23.7
2- Gordon Jewett, 34m 17.4
3- David Nighbor, 34m 33
17- Alex Harvey, 35m 44.4 (2e junior)
19- Charles Nadeau, 35m 47.5
45- Denis Vachon, 37m 41.5
Tous les résultats

Femmes, seniors, 10 kilomètres style libre
1- Milaine Thériault, 23m 54.8
2- Tara Whitten, 24m 15.5
3- Dasha Gaïazova, 24m 50.9
16- Christine Bisson, 26m 16.4
Tous les résultats


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive