Le podium masculin du 15 km classique
au Mont Sainte-Anne le 18 décembre 2004
photo : Mathieu Laberge, Sportcom

Sélections pour les championnats du monde

Chris Jeffries l’emporte au sprint

Cinquième, Christine Bisson est la meilleure Québécoise

St-Férréol-les-Neiges, 18 décembre 2004 (Sportcom) – Chris Jeffries et Milaine Thériault ont une fois de plus fait la loi aux courses Nor Am de ski de fond, comptant pour les sélections de l’équipe canadienne en vue des championnats du monde. Samedi, au Parc du Mont Ste-Anne, les deux meneurs au classement provisoire ont signé leur troisième victoire en quatre épreuves.

Bataillant dans le dernier droit avec Devon Kershaw (38min 40,3s), Adam Kates (38min 40,3s) et Dan Roycroft (38min 40,6s), respectivement deuxième, troisième et quatrième, Chris Jeffries (38min 39,4s) s’est montré le plus rapide au 15 kilomètres classique.

« J’ai été chanceux de gagner aujourd’hui, car c’était vraiment serré », a commenté l’athlète de Chelsea, en Outaouais. « Je savais que les autres gars se battraient encore pour une place en vue des championnats du monde, alors que moi, j’étais plus ici pour gagner. »

Jeffries et Kershaw ont imposé le rythme dans le peloton de tête, s’assurant ainsi que la taille du groupe diminue au fil de l’épreuve.

Alors qu’il ne restait que deux kilomètres à parcourir, l’éventuel vainqueur se doutait bien que la fin de course allait se faire à la photo-finish.

« Dans les 100 derniers mètres, je savais que si j’étais en première ou deuxième place, je pouvais gagner la course. J’étais très confiant en raison de ma forme, alors j’ai poussé fort dans le dernier kilomètre », a ajouté celui qui vise désormais le sommet du classement général du circuit de la Coupe Nor Am.


Chris Jeffries et Milaine Thériault
au Mont Sainte-Anne le 18 décembre 2004
photo : Mathieu Laberge, Sportcom

Thériault s’impose chez les femmes
Contrairement aux hommes, l’arrivée de la gagnante de l’épreuve féminine, un 10 km classique départ de masse, s’est faite en solitaire. En effet, Milaine Thériault (29min 24,8s), de St-Quentin (Nouveau-Brunswick), a franchi l’arrivée forte d’une avance de 23 secondes sur sa plus proche poursuivante, Tasha Betcherman (29m 47,7s), qui a pris le deuxième rang. Madeleine Williams (29min 49,1s) a complété le podium, tandis que Christine Bisson (30min 13,0s), de Charlesbourg, a été la meilleure Québécoise en signant une cinquième place. La Montréalaise Dasha Gaïazova (30min 31,3s) a terminé au neuvième rang.

« Je savais que le parcours était en montée au début et j’avais décidé d’aller le plus vite possible pour creuser l’écart, et cela a fonctionné, car personne n’a pu rester avec moi », a expliqué Thériault, qui filait seule en tête après un kilomètre et demi.

« J’ai suivi mon plan qui était d’aller le plus vite possible dans toutes les montées et cela a fonctionné. C’est là que je me démarque des autres, car je crois que je peux monter plus vite », a ajouté la double Olympienne, qui a maintenant en poche trois victoires et une deuxième place.

« Enfin, ç’a débloqué ! Aujourd’hui, j’ai battu trois filles de l’équipe nationale, alors je suis contente », a commenté Christine Bisson très heureuse, qui avait connu sa part d’ennuis dans les trois premières courses de sélection.

« Maintenant, je n’ai plus de pression et je cours pour m’amuser », a ajouté la skieuse de 25 ans, qui sait que ses chances de participer aux championnats du monde sont presque nulles. « Aujourd’hui (samedi) ma stratégie c’était : « Ça passe ou ça casse ». Faire un top 5, c’est bien! »

Du côté de Dasha Gaïazova, les choses étaient moins roses. Entrée en collision avec Madeleine Williams dans une descente au quatrième kilomètre, la membre de l’équipe nationale n’est jamais parvenue à retrouver le rythme à cause d’un fartage de glisse inadéquat.

« Après la chute, Madeleine et moi sommes reparties, mais une fois dans les descentes, je me suis aperçue qu’elle était beaucoup plus rapide que moi. Mon fart n’était vraiment pas rapide », a avancé la Montréalaise qui cachait difficilement sa déception.

« Dans les descentes, trois filles m’ont dépassée. J’ai bien essayé de pousser encore plus fort, mais avec les skis que j’avais, c’était impossible. C’est dommage, car c’était la course où j’avais mis le plus d’énergie dans ma préparation. »

La journée de dimanche sera déterminante pour compléter les formations nationales. Si on fait exception de Milaine Thériault, dont la sélection pour championnats du monde n’est plus qu’une formalité, la bataille sera féroce pour les deux dernières places disponibles. Dasha Gaïazova, Chandra Crawford et Madeleine Williams se feront toute une lutte, dimanche, au 10 kilomètres style libre.

Et chez les hommes, à l’exception de la qualification quasi assurée de Chris Jeffries, plusieurs athlètes pourront encore venir brouiller les cartes.

Texte : Mathieu Laberge


Hommes, seniors, 15 km classique
1- Chris Jeffries, 38m 39.4
2- Devon Kershaw, 38m 40.3
3- Adam Kates, 38m 40.3
12- Charles Nadeau, 39m 49.5
18- Alex Harvey, 40m 26.5 (2e chez les juniors)
35- Denis Vachon, 42m 05
55- Vincent Ruel, 44m 25.8
Tous les résultats

Femmes, seniors, 10 km classique
1- Milaine Thériault, 29m 24.8
2- Tasha Betcherman, 29m 47.7
3- Madeleine Williams, 29m 49.1
5- Christine Bisson, 30m 13
9- Dasha Gaïazova, 30m 31.3
Tous les résultats


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive