Championnat américain

Gaïazova n’en finit plus de surprendre

Elle termine deuxième au 5 km classique

Montréal, le 7 janvier 2003 — Face aux meilleures fondeuses américaines, la Montréalaise Dasha Gaïazova a démontré qu’elle faisait le poids. Elle a pris le deuxième rang du cinq kilomètres classique des championnats américains, disputés à Rumford, au Maine.

L’Américaine Wendy Wagner a complété le parcours en 14 min 28,9 sec pour devancer Gaïazova, de 10 ans sa cadette, de 17,7 secondes. Sigrid Aas a pris le troisième rang.

Cette rencontre de sélection de l’équipe américaine pour les championnats du monde a attiré tous les meilleurs athlètes du pays.

« Dasha était vraiment euphorique », a commenté l’entraîneur-chef de l’équipe du Québec, Louis Bouchard. « Il s’agit, sans contredit, de sa meilleure course de la saison. Elle n’y croyait tout simplement pas », a-t-il ajouté.

Dans cette même épreuve, Gabrielle Nadeau a fini 34e, tandis que Christine Bisson et Amélie Tremblay ont respectivement pris les 51e et 67e rangs.

Au 10 kilomètres classique chez les messieurs, Denis Vachon a été le meilleur Québécois avec sa 17e place. « La position est un peu loin, mais si je retranche 30 secondes à mon temps, je tombe huitième », a expliqué le fondeur de Charlesbourg. « Je serais probablement parmi les meilleurs Canadiens et c’est ce que je vise aux sélections canadiennes dans deux semaines. » Le Sherbrookois Vincent Renart a fini 22e, tandis que Guillaume Joly, de Ste-Foy, a terminé au 43e rang.

Kris et Justin Freeman ont terminé premier et deuxième et en troisième place on retrouve, un autre Américain : Christopher Cook.

L’entraîneur Louis Bouchard était très satisfait des résultats obtenus par sa troupe. « Les skieurs terminent un cycle de surcharge d’entraînement. Ils ne sont donc pas encore au sommet de leur forme. C’est de bon augure pour la première tranche de sélection pour les divers championnats du monde (seniors, juniors et moins de 23 ans). Dans deux semaines, ils seront fin prêts. »

De plus, la sélection aura lieu dans la cour des skieurs du Centre d’entraînement Pierre-Harvey puisque la compétition aura lieu au Mont Ste-Anne. « Pour une fois que ce n’est pas en altitude », a dit Vachon en faisant référence à Canmore, en Alberta. « Nous serons tous sur un même pied d’égalité », a-t-il conclu.

Rédaction : Caroline Larose


page mise en ligne par SVP

Guy Maguire, webmestre, info@veloptimum.net
vélo ski de fond plongeon
Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive