Coupe du monde d’Oslo

Alex Harvey cinquième derrière un quatuor russe

Montréal, 9 mars 2019 – Après avoir fini 12e du 50 kilomètres en style libre aux Championnats du monde la semaine dernière, Alex Harvey était de retour sur la ligne de départ pour cette distance, mais cette fois en classique, samedi, à la Coupe du monde d’Oslo, en Norvège. Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges a pris le cinquième rang derrière quatre Russes.

Alexander Bolshunov (2 h 23 min 49,8 s) a devancé ses compatriotes Maxim Vylegzhanin (+1 seconde), Andrey Larkov (+1,6 seconde) et Ilia Semikov (+2 secondes).

Harvey a suivi, 4,6 secondes derrière Bolshunov, mais devant le Norvégien Martin Johnsrud Sundby (+7,7 secondes), un habitué du podium sur la piste d’Holmenkollen.

Les skieurs sont restés groupés jusqu’aux derniers kilomètres de l’épreuve. « Nous étions un bon peloton toute la course et il neigeait un peu. C’était vraiment difficile pour n’importe qui d’attaquer et de prendre un écart sur le groupe. Ça ne servait à rien à d’aller en avant trop tôt dans la course. Il y a eu une attaque décisive des Russes dans les trois derniers kilomètres et nous sommes passés d’une vingtaine de skieurs à six », a raconté Harvey, satisfait de sa forme en fin de saison.

« Quand tu es si près, même si tu es satisfait de la course et de l’effort, c’est sûr que tu espères un podium, mais je suis quand même content de ma performance, surtout pour une épreuve en classique », a mentionné Harvey qui a éprouvé quelques difficultés à ce style cette saison. « Cette année, ç’a été assez laborieux en classique pour moi. C’est la première fois depuis le début de la saison que je me sentais à mon aise sur l’un des parcours le plus exigeant du circuit », a-t-il précisé.

Avant de mettre le cap sur Québec, où se dérouleront les Finales de la Coupe du monde du 22 au 24 mars, Alex Harvey complètera sa tournée européenne la semaine prochaine à Drammen (Norvège), puis à Falun (Suède).

« Falun, c’est l’endroit où j’ai eu ma première victoire en Coupe du monde. Je pense que la forme est encore bonne et il faut jusque que je conserve ça jusqu’à Québec. Je veux me battre encore pour le top-5 et le podium », a conclu Harvey.

Rédaction : Émilie Bouchard Labonté

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive