Championnats du monde

Dure sortie de Cendrine Browne

Montréal, 28 février 2019 – Cendrine Browne avait le cœur gros après la 12e place obtenue par le relais canadien féminin, jeudi, aux Championnats du monde de ski de fond de Seefeld (Autriche). La troisième relayeuse a connu une sortie difficile, excluant du même coup le pays de son objectif de Top-10.

« Les filles ont vraiment fait un travail extraordinaire. Elles étaient tellement belles à voir aller aujourd'hui. Malheureusement pour ma part, ça ne s'est pas bien passé et j'ai eu une mauvaise journée. Ça me fait mal au cœur pour l’équipe et je ne file pas fort disons... » a commenté Browne, qui a perdu 6 rangs et plus de 2 minutes à son relais.

Katherine Stewart-Jones (Chelsea) était sur la ligne de départ en style classique pour ensuite passer le relais à Emily Nishikawa au neuvième rang. Browne s’est élancée en style libre pour échanger le relais à Dahria Beatty en 14e place. La Yukonnaise a effectué une belle remontée pour enregistrer le sixième meilleur temps des dernières relayeuses et faire grimper le Canada de deux places au classement.

« Je me suis accrochée autant que j'ai pu et j'ai donné tout ce que j'avais afin que Dahria puisse skier avec un groupe. J'avais mal aux jambes... je ne sais pas. J'ai une saison plus difficile cette année », a concédé Browne.

Surprise sur le podium, la Norvège a terminé deuxième derrière la Suède, alors que le bronze est allé à la Russie.

Browne tentera de terminer son séjour autrichien sur une bonne note au 30 kilomètres style libre de samedi, une épreuve où elle obtient habituellement ses meilleurs résultats.

« Le but c'est de rebondir, c'est sûr. Oui, c'est une épreuve qui est plus dans mes cordes et ce qui pourrait me satisfaire, ce serait de réaliser une bonne course et avoir de bonnes sensations. »

Le relais masculin sera disputé vendredi et Alex Harvey sera le premier relayeur pour le Canada.

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive