Championnats du monde juniors et U23

Les Québécois terminent les mondiaux sur une bonne note

Montréal, 3 février 2018 – KL’équipe canadienne de ski de fond formée d’Antoine Cyr, Étienne Hébert, Félix Longpré et Graham Ritchie a terminé le relais 4x5 km, la dernière épreuve présentée aux Championnats du monde juniors et moins de 23 ans, au 11e rang, samedi, à Goms, en Suisse.

« Je suis très fier de ce que l'équipe junior a offert aujourd'hui. Le niveau de compétition était très élevé. L'objectif d'un top-10 était bien entendu dans notre mire. Nous pouvons être très fiers de nos mondiaux puisque nous avons fini très près des 9e et 10e places », a fait savoir Cyr, dont la formation est à 12,1 secondes et 11,3 secondes de ces rangs.

Cyr (Gatineau), Ritchie (Thunder Bay), Longpré (Saint-Ferréol-les-Neiges) et Hébert (Varennes) ont complété les 2x5 km style classique et les 2x5 km style libre en 53 min 17 s.

Les représentants du pays ont accusé un retard de 3 minutes 12,8 secondes sur les vainqueurs, les Norvégiens Harald Oestt Amundsen, Jon Rolf Skamo Hope, Haavard Moseby et Joergen Lippert (50 min 4,2 s). Les Américains (+2,2 secondes) suivent en deuxième place et les Russes (+5,5 secondes) en troisième.

« Les trois gars ont skié toute une course, mais pour ma part, j'étais un peu déçu. Je n'étais définitivement pas à mon 100 %, a commenté Cyr, 19 ans. J'ai skié pendant presque deux tours avec les quatre meneurs, mais je me suis fait décrocher à moins d’un kilomètre de l'échange. Le parcours était extrêmement difficile ! Il y avait une énorme montée au début de chaque tour. »

« Nous avions une bonne équipe, mais puisque c'était notre quatrième course en sept jours, la fatigue s'est quand même fait ressentir. Je suis très satisfait de la détermination que nous avons montrée », a ajouté Hébert.

Expérience enrichissante
Les fondeurs québécois étaient satisfaits de l’expérience acquise lors de cette compétition, qui leur a permis de se mesurer aux meilleurs juniors au monde.

« J'ai hâte à l'année prochaine. Je sais maintenant quoi améliorer pour être encore plus compétitif sur la scène internationale », a fait savoir Antoine Cyr.

« J'ai bien aimé l'expérience. Nous n’étions pas au sommet de notre forme, mais nous avons tout donné. J'étais content de ma performance et d'avoir fait au moins une course en skate, mon style préféré, aux mondiaux », a pour sa part expliqué Félix Longpré, dont cette compétition mettait un terme à sa saison de ski de fond. L’athlète se tournera vers le vélo de montagne dès le mois de mars.

Les Canadiennes 15es
Au relais féminin de 4x3,3 km, les Canadiennes Hanna Mehain (Vernon), Natalie Hynes (Whitehorse), Annika Richardson (Vancouver) et Alexandra Racine (Orford) sont au 15e échelon. L’équipe du pays a terminé en 44 min 5,2 s, un retard de 4 minutes 47,8 secondes sur les médaillées d’or, les Allemandes Alexandra Danner, Celine Mayer, Lisa Lohmann et Anna-Maria Dietze (39 min 17,4 s).

La Russie (+8,6 secondes) et la Suède (+47,5 secondes) se sont partagé l’argent et le bronze.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive

veloptimum.net