Coupe du monde

Harvey obtient le meilleur résultat du pays

Montréal, 25 novembre 2017 – Alex Harvey s’est dit satisfait de la constance qu’il a démontrée samedi lors du 15 km de style classique, deuxième course de ce mini-tour de la Coupe du monde de Ruka, en Finlande. Il a d’ailleurs signé la meilleure performance du Canada avec une 13e place.

La Norvège a réussi un doublé avec Johannes Hoesflot Klaebo (33 min 38,8 s), gagnant de la course de vendredi, et Didrik Toenseth (+15,3 secondes) en première et deuxième places. Le Finlandais Iivo Niskanen (+17,7 secondes) a complété le trio de tête.

Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges, a franchi la ligne d’arrivée en 34 min 28,5 s, soit un retard de 49,7 secondes sur le vainqueur. « J’étais bien content de la course. J’étais assez constant du début à la fin. Lorsque je regarde les temps de passage, j’étais 15e au début, ensuite 11e, 13e, 14e et je finis 13e. Je vais essayer de me repositionner dans le top-10 au classement général du mini-tour. »

Le vétéran de 30 ans a poursuivi en indiquant que l’équipe canadienne suivait son plan de préparation en vue des Jeux olympiques de Pyeongchang.

« En début de saison, les grosses équipes qui ont beaucoup de profondeur, comme la Russie, la Norvège, la Finlande et la Suède, c’est certain qu’elles doivent arriver sur le circuit en super forme. Nous, nous avons le luxe de pouvoir nous préparer spécifiquement pour les Olympiques. La forme n’est pas encore à 100 %, mais c’est prévu de cette façon. Les athlètes des pays qui doivent se battre pour faire leur place [au sein de l’équipe] sont dans le haut du classement actuellement. »

Les Ontariens Devon Kershaw (26e) et Len Valjas (48e), l’Albertain Graeme Killick (58e), le Yukonnais Knute Johnsgaard (87e), le Britanno-Colombien Julien Locke (100e) et le Tennois Jesse Cockney (109e) étaient aussi en action.

Course difficile pour Browne
Au 10 km classique féminin, la Norvège a placé deux de ses représentantes sur le podium. Marit Bjoergen (25 min 07,6 s) a remporté la course alors qu’Ingvild Flugstad Oestberg (+17,8 secondes) est montée sur la troisième marche. La Suédoise Charlotte Kalla (+17 secondes) s’est immiscée entre les deux.

Les Yukonnaises Emily Nishikawa (56e) et Dahria Beatty (84e) ainsi que la Jérômienne Cendrine Browne (76e) ont aussi pris le départ de cette course.

« Le niveau est toujours très relevé ici en début de saison. Nous avons commencé le mini-tour à 95 filles, ce qui est très rare en Coupe du monde. Je crois qu’il s’agit même d’un record. J’ai tout donné aujourd’hui, mais je me sens rouillée. Ç’a été assez difficile. J’ai besoin de retrouver comment courser et j’ai besoin de quelques courses pour le faire. À partir de maintenant, ça va juste aller de mieux en mieux pour moi. Je suis en forme et confiante pour la suite. Je dois garder la tête haute et me rappeler que je suis à ma place en Coupe du monde », a fait savoir Browne, auteure d’un chrono de 28 min 31,2 s.

L’athlète de 25 ans a fait savoir que les conditions météorologiques n’ont pas été des plus clémentes dans les derniers jours, surtout pour des courses de style classique.

« Il fallait se battre fort pour faire kicker les skis. J’ai fait de mon mieux, mais disons que j’ai hâte au libre ! Notre équipe [de fartage] a fait un très bon travail. Nous avons eu de bons skis considérant les conditions. Vendredi, les Norvégiens ont complètement raté les leurs et les favorites ne se sont même pas classées dans le top-30 ! Les skis font une énorme différence, c’est fou ! »

La fondeuse de Saint-Jérôme fait partie des prétendantes pour obtenir sa qualification olympique dans l’équipe canadienne féminine.

« Je prends une course à la fois ! J’ai mon objectif en tête, mais je n’ai pas besoin de me le rappeler. Il est là, il est en moi. Je sais que je suis capable puisque j’ai fait mes preuves l’année passée. Il faut juste démarrer la machine, être patiente et le reste va suivre. J’ai travaillé fort cet été, j’ai un bon entraînement dans le corps et ça va payer bientôt », a-t-elle conclu.

Harvey et Browne seront de retour sur leurs skis dimanche pour la fin de la compétition.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive