Coupe du monde de Québec

Frédéric Touchette, témoin privilégié de l’ascension d’Alex Harvey

Québec, 17 mars 2017 – Il y a dix ans presque jour pour jour, deux athlètes québécois entraînés par Louis Bouchard monopolisaient les deux plus hautes marches du podium de la catégorie junior B au 30 kilomètres style libre des Championnats canadiens de ski de fond disputés au mont Sainte-Anne. Une décennie plus tard, l’un est devenu champion du monde au 50 kilomètres style libre et l’autre est entraîneur au club Nordique Mont-Sainte-Anne.

Sportcom s’est entretenu avec l’ex-athlète de l’équipe nationale junior Frédéric Touchette, qui fut coéquipier d’Alex Harvey pendant huit ans et qui demeure un ami proche de la vedette de l’équipe canadienne.

Du mont Sainte-Anne aux Championnats du monde
Frédéric Touchette a commencé à skier avec Alex Harvey à l’âge de 10 ans. Ils ont poursuivi leur route commune en passant du programme sport-études à l’école secondaire jusqu’au Centre national d’entraînement Pierre-Harvey. Le fils de de Pierre avait déjà un peu plus les projecteurs braqués sur lui, sauf que cela n’allait pas automatiquement faire en sorte qu’il atteindrait le niveau de son illustre père comme le mentionne Touchette.

« Lorsqu’il a fait des podiums aux mondiaux juniors, c’est sûr qu’il avait démontré qu’il avait le potentiel de gagner des Coupes du monde. Mais encore, à 19 ans, on ne sait jamais ce qui peut arriver. »

L’ex-athlète se dit surtout impressionné par la confiance que son ami dégage. Pas de l’arrogance, mais plutôt une certitude qu’il peut atteindre les plus hauts sommets de son sport.

« Ç’a pas mal été le premier à croire qu’il pouvait faire un podium de Coupe du monde. Il n’est jamais arrivé en Europe en se disant je vais y aller pour prendre de l’expérience parce que les gars étaient plus forts. À sa première participation aux mondiaux juniors, il devait avoir 16 ans, et il était là pour performer. Arriver en forme au bon moment, il ne rate jamais son coup. En cette fin de saison, il est en forme et ça ne me surprendrait pas qu’il gagne le classement des trois étapes. »

Tout près des meilleurs
Après quelques années au sein de l’équipe canadienne, Touchette a terminé sa carrière au sein du Rouge et Or de l’Université Laval. S’il n’a pas atteint le même niveau que son ami, l’ancien athlète affiche un palmarès enviable et il continue de s’entraîner avec Harvey à l’occasion. Son meilleur souvenir sportif demeure le skiathlon des Championnats du monde des moins de 23 ans de 2009 disputés en France.

« Après la portion en classique, il y avait deux Kazakhs, un Russe et trois Canadiens, Alex, Lenny (Valjas) et moi. Avoir trois Canadiens dans le groupe de tête aux Championnats du monde, c’est quelque chose qui n’arrive pas souvent! » se souvient-il à propos de cette course où il avait fini neuvième.

À ces mêmes mondiaux, il avait terminé sixième du 15 kilomètres libre, épreuve remportée par Maurice Manificat, actuellement meilleur Français au classement mondial.

Touchette ne sera pas sur les plaines d’Abraham pour encourager Harvey cette fin de semaine. Il sera plutôt à Canmore, en Alberta, où il guidera ses athlètes aux Championnats canadiens.

Qui sait si dans dix ans on retrouvera un de ses athlètes en action à une autre Coupe du monde à Québec?

Rédaction : Mathieu Laberge

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive