Championnats du monde

Meilleur résultat international à vie pour Katherine Stewart-Jones

Montréal, 28 février 2017 – Katherine Stewart-Jones et Cendrine Browne ont pris respectivement les 36e et 47e rangs du 10 km en style classique des Championnats du monde de Lahti, en Finlande, mardi.

La Norvégienne Marit Bjoergen s’est imposée en 25 min 24,9 s, soit 55,5 secondes devant sa compatriote, Astrid Uhrenholdt Jacobsen, troisième. La Suédoise Charlotte Kalla a remporté la médaille d’argent en complétant l’épreuve en 26 min 05,9 s.

Stewart-Jones, de Chelsea, a été la meilleure canadienne avec un temps de 28 min 34,5 s.

« Je suis très contente. C’est mon meilleur résultat international au niveau senior. J’ai vraiment bien skié », a commenté la fondeuse qui participe cette semaine à ses premiers Championnats du monde senior.

Celle qui avait terminé 57e à cette épreuve à la Coupe du Monde en Estonie le 19 février a profité de l’expérience gagnée lors de cette course. « Je n’étais alors pas contente de la façon dont j’avais skié. Aujourd’hui, j’ai apporté les corrections nécessaires et ça a payé. J’étais plus efficace, j’ai commencé la course plus détendue ce qui m’a permis d’augmenter le rythme en cours de course. »

« Il me reste deux épreuves à ces Championnats, dont le relais, qui est ma course préférée », a candidement mentionné l’athlète de 21 ans.

Pour sa part, Cendrine Browne a conclu l’épreuve en 29 min 30,1 s.

« Ç’a été plus difficile pour moi. J’ai eu de la difficulté à skier dans les conditions de neige que l’on avait aujourd’hui. Il y a quelques jours, nous skiions sur de la neige fraîche, c’était des conditions semblables à ce que l’on retrouve généralement au Canada. Aujourd’hui, la neige était artificielle et fondante en raison du temps plus doux. De telles conditions se présentent souvent en Europe, mais moi, je n’y suis pas encore habituée », a commenté l’athlète de Saint-Jérôme.

La fondeuse croit qu’elle a pris une mauvaise décision en début de course en suivant la skieuse allemande Victoria Carl qui en était à son deuxième tour. « Je crois que je suis partie à un rythme un peu trop lent. J’ai basé ma vitesse sur l’Allemande qui d’habitude est assez rapide, mais je crois qu’elle ne faisait pas une de ses bonnes courses. Nous avons effectué plusieurs dépassements l’une sur l’autre. Je pense que ça m’a déconcentré. J’aurais dû faire ma course et ignorer l’autre athlète », a analysé la fondeuse qui est reconnue pour ses débuts de courses rapides.

« Je suis déçue de mon 10 km d’aujourd’hui, mais le point positif est que je me sentais bien. J’ai hâte de faire les prochaines courses. Je ne me sens pas fatiguée », a mentionné la Canadienne ayant pris part au plus grand nombre d’épreuves à ces Championnats.

Celle qui excelle en style libre a particulièrement hâte, tout comme Stewart-Jones, de prendre part au relais 4 x 5 km jeudi

. Autres résultats canadiens
Les Yukonnaises Emily Nishikawa (28 min 39,8 s) et Dahria Beatty (28 min 49,8 s) ont terminé respectivement 37e et 39e.

Les Championnats du monde se poursuivront demain avec la tenue du 15 km en style classique chez les hommes.

Rédaction : Audrey Lacroix

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive