Coupe du monde

Alex Harvey confiant pour les mondiaux

Montréal, 19 février 2017 – Le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges, Alex Harvey, a signé le meilleur résultat du pays, dimanche, avec une 19e place au 15 km de style classique présenté à la Coupe du monde d’Otepää, en Estonie.

« Le week-end avant les mondiaux, j’ai l’habitude d’avoir des contre-performances, je faisais dans les 50e et 60e. Les résultats sont quand même bons à comparer avec les autres années. Quand les skis fonctionnent bien comme nous avons eu pas mal toute la saison, tu as du plaisir à skier », a commenté Harvey.

Le Norvégien Martin Johnsrud Sundby a remporté la course en 40 min 38,2 s, une avance de 37,1 secondes sur son plus proche poursuivant, le Finlandais Iivo Niskanen. Un autre représentant de la Norvège a complété le podium. Hans Christer Holund a terminé à 49,1 secondes de son compatriote.

Harvey a arrêté le chrono à 42 min 28,2 s et a enregistré un retard de 1 minute 50 secondes sur le gagnant.

« Le premier tour était bon, j’étais 11e. Je ne suis pas parti trop vite. Au début du deuxième tour, je suis monté cinquième. Quand Sundby est parti, j’ai skié derrière lui. Je savais que ça serait une opportunité si j’étais capable de le suivre, mais il a démoli tout le monde et ça m’a mis dans le rouge un peu trop tôt dans la course. J’ai cassé et perdu plusieurs rangs », a expliqué le Québécois de 28 ans.

Toutefois, Harvey retient un point positif de cette course. Cela lui a permis de faire un entraînement « très intense » avant les Championnats du monde qui auront lieu dès mercredi, à Lahti, en Finlande. Le fondeur prendra part à cinq épreuves : le sprint style libre, le skiathlon de 30 km, le sprint par équipe de style classique, le relais 4x10 km et le 50 km style libre en départ groupé.

« Je ne ferai pas le 15 km classique. C’est celle où j’ai le moins de chance de médaille. Le skiathlon est mon épreuve préférée et c’est là que je considère que j’ai mes meilleures chances de podium, a ajouté Alex Harvey. Je ferai le skiathlon et le sprint par équipe un jour après l’autre, disons que ça passe ou ça casse! Après, je vais avoir une bonne période de repos pour le relais en ne faisant pas le 15 km. »

Le Québécois a aussi mentionné qu’il avait beaucoup de plaisir à skier cette saison et qu’il n’avait pas connu beaucoup de grosses déceptions. « L’ambiance dans l’équipe est l’fun et le niveau de forme est vraiment stable. Je sais que je suis capable d’avoir un bon peak de forme dans les grands rendez-vous. J’aborde les mondiaux avec beaucoup de confiance! J’ai plusieurs chances de podiums et ça enlève le niveau de pression sur les courses individuelles puisque je peux la répartir sur plusieurs autres courses. »

Les Albertains Graeme Killick (47e) et Jesse Cockney (72e), l’Ontarien Devon Kershaw (49e) ainsi que le Yukonnais Knute Johnsgaard (58e) ont aussi participé à l’épreuve du 15 km classique dimanche. Len Valjas, de l’Ontario, n’a pas pris le départ.

Au classement général de la Coupe du monde, Sundby trône au sommet avec 1448 points. Le Russe Sergey Ustiugov (1064 points) est deuxième et le Finlandais Matti Heikkinen (837 points) complète le trio de tête. Alex Harvey est provisoirement au quatrième rang avec 740 points.

Pas de Canadiennes dans le top-30
Un 10 km de style classique féminin a également eu lieu dimanche. Tout comme chez les hommes, la Norvège a vu deux de ses athlètes monter sur le podium. Marit Bjoergen a gagné la course en 29 min 59 s et Heidi Weng (+57,2 secondes) a mis la main sur le bronze. La Suédoise Charlotte Kalla (+26,5 secondes) a fini deuxième.

Cendrine Browne, de Prévost, a conclu au 54e rang avec un chrono de 35 min 8,2 s (+5 minutes 9,2 secondes). Katherine Stewart-Jones, de Chelsea, suit non loin derrière en 57e place avec un temps de 35 min 36,1 s (+5 minutes 37,1 secondes).

« J'ai fait de mon mieux et j'ai tout donné. J'arrive de trois semaines en haute altitude, alors il est normal de ne pas se sentir en pleine forme. La course d'aujourd'hui faisait partie de la préparation pour Lahti. Espérons que tout fonctionne comme ce qui est planifié et que je serai top shape pour les mondiaux. Mes objectifs sont toujours en place et je suis confiante », a commenté Browne, 23 ans, qui participera à ses premiers Championnats du monde seniors.

Également en piste, les Yukonnaises Emily Nishikawa et Dahria Beatty ont respectivement pris les 40e et 45e rangs.

Le classement général de la Coupe du monde est mené par les Norvégiennes, Heidi Weng (1651 points) et Ingvild Flugstad Oestberg (1285 points). Krista Parmakoski (1262 points), de la Finlande, est pour sa part troisième.

Rédaction : Audrey Clément-Robert

TOUTES les nouvelles de ski de fond de Sportcom
2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2011
2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002


page mise en ligne par

Consultez notre ENCYCLOPÉDIE sportive